skip to content
Date
08 août 2016
Tags
Actu CIO , Rio 2016 , Escrime , Fédération de Russie

Yana Egorian triomphe au sabre

La Russe Yana Egorian a remporté lundi le titre de championne olympique du sabre, en battant 15-14 en finale sa compatriote Sofia Velikaïa. L'Ukrainienne Olga Kharlan a décroché le bronze en battant la Française Manon Brunet (15-10), lors du match pour la troisième place.

La jeune Egorian (22 ans), qui représente la nouvelle génération du sabre et est une valeur montante de la discipline, n'avait décroché qu'une médaille importante en individuel dans sa carrière, le bronze aux Championnats du monde de Kazan (Russie) en 2014.

Les deux sabreuses, entraînées par le maître d'armes français Christian Bauer, avaient été sacrées avec la Russie par équipes aux Mondiaux 2015 de Moscou. Comme à Londres, quand Velikaïa s'était inclinée à la surprise générale contre la Sud-Coréenne Kim Ji-yeon, l'expérimentée Russe repart des Jeux avec l'argent.

Getty Images

Velikaïa, championne du monde 2015 et N°1 mondiale, avait pourtant vite pris l'avantage, avant de marquer un peu le pas juste avant la pause (8-5). Egorian est ensuite parvenue à revenir à égalité (8-8) et à inquiéter la N°1 mondiale, à 12-12 puis 13-13 et enfin au bout du suspense (14-14), avant d'emporter la touche décisive et d'exploser.

« C’est la plus grande victoire dans la vie ! C’est quelque chose que tout le monde veut accomplir », s’est exclamée Yana Egorian. « Tirer contre ma coéquipière, c’était l’assaut le plus difficile qui soit, parce que Sofya avait autant droit à ce titre que moi, et qu’il ne peut y avoir qu’une gagnante. Je me suis imposée parce que je me suis entrainée très dur. Je veux remercier mon entraîneur, mes parents, et tous les gens que je connais dans ma vie ».

Getty Images

Emotions mitigées pour Sofya Velikaïa, : « Je suis assez contente, mais pas totalement satisfaite, parce que je termine avec une défaite. Juste après avoir perdu, j’étais ennuyée et triste, mais maintenant, je suis heureuse que la Russie ait gagné deux médailles et que j’ai eu l’argent. En finale, je n’ai pas été assez mobile. La compétition, c’est un duel entre deux personnes, il y a donc quelqu’un dans le vrai, et quelqu’un dans le faux, mais tout le monde a sa tactique, et j’ai fait quelques erreurs.»

Pour Olga Kharlan « n’importe quelle médaille vaut de l’or aux Jeux Olympiques. Je ne décrirais pas cela comme une bonne performance parce que je n’ai pas gagné, mais je suis très heureuse avec le bronze. »

back to top En