skip to content
Getty Images
Date
11 mai 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Plongée ,

Wu Minxia pour une nouvelle page d’histoire à Rio 2016


Avec six médailles olympiques (quatre en or) et quatorze médailles mondiales (dont huit titres), Wu Minxia est la plongeuse la plus couronnée de l’histoire. Elle parvient enfin à remporter l’or olympique individuel sur le tremplin 3m grâce à une prestation étincelante à Londres en 2012. Rendez-Vous à Rio !

Le chemin du triomphe olympique individuel a été long pour Wu Minxia. Aux Jeux d’Athènes en 2004 comme à ceux Beijing en 2008, elle avait bien été sacrée championne olympique, mais dans la compétition synchronisée avec Guo Jingjing, qui dans le même temps, remportait deux médailles d’or en solo sur le tremplin 3m.

Getty Images

Wu, repérée au plus jeune âge pour son talent, mais souvent stoppée dans sa progression par des blessures, était la n°2 qui évoluait dans l’ombre de Guo. « Mais je n’ai jamais abandonné mon rêve » de gagner l’or individuel, a-t-elle expliqué. Un rêve qu’elle a poursuivi dès l’enfance, en regardant les Jeux à la télévision et en voyant les plongeurs chinois accumuler les succès, puis en décidant qu’elle voulait suivre le même chemin.

Getty Images

Ainsi, la médaille d’argent derrière Guo Jingjjng à Athènes, puis le bronze à Beijing à la fin d’’une compétition encore gagnée par sa partenaire du plongeon synchronisé devant la RusseYuliya Pakhalina, ne pouvaient en aucun cas la satisfaire.

En janvier 2011, Guo Jingjing, avec qui Wu a aussi gagné quatre titres aux championnats du monde FINA (2001, 2003, 2007 et 2009) annonce qu’elle se retire de la compétition avec un palmarès olympique de six médailles dont quatre en or qui en fait à l’époque la plongeuse comptant le plus de podiums aux Jeux. Lors des Mondiaux de Shanghai 2011, désormais associée à He Zi, Wu Minxia s’adjuge un nouveau titre mondial en plongeon synchronisé et surtout, son premier sacre planétaire sur le tremplin 3m…. devant sa nouvelle partenaire pour un doublé chinois.

Sur une autre planète à Londres en 2012.

Les Jeux de Londres 2012 vont donner un résultat identique ! Le 29 juillet sur le plongeoir de l’Aquatics Centre du parc olympique, Wu Minxia et He Zi remportent largement la compétition synchronisée, obtenant les meilleurs scores à chacun de leurs cinq plongeons pour terminer avec un total de 346.20 devant Kelci Bryant/Abigail Johnston (USA), 321.90 et Jennifer Abel/Emilie Heymans (Canada), 316.80. Wu Minxia gagne ainsi une troisième médaille d’or olympique consécutive dans cette épreuve.

Getty Images

La compétition individuelle sur le tremplin 3m se déroule sur trois jours. Le 3 août, Wu domine largement le tour préliminaire. Le 4, elle termine avec une avance considérable à la première place des demi-finales qui ne retiennent que douze concurrentes. Enfin, le 5, la championne chinoise de 26 ans réalise en finale cinq plongeons fantastique d’audace, de précision, de fluidité, pour emporter son premier titre olympique individuel, seule à récolter des notes au-dessus des 85 points, et à dépasser les 400 au total, pour une victoire imparable (414.00) devant sa partenaire He Zi (379.20) et la Mexicaine Laura Sanchez (362.40). Wu a évolué sur une autre planète.

Je pense que nous avons tous un rêve, et j’ai choisi le plongeon, avec la volonté de faire la différence Wu Minxia CHN

« Je pense que nous avons tous un rêve, et j’ai choisi le plongeon, avec la volonté de faire la différence » dit-elle alors, « Je ne suis pas seule à avoir obtenu ce résultat. Tant de gens m’ont soutenue, ma famille, mon entraîneur, et tout le ceux que vous ne connaissez pas ! ». Avec six médailles, Wu rejoint Guo Jingjing au sommet du palmarès olympique du plongeon féminin. La FINA la désigne plongeuse de l’année en 2011 et en 2012.

Nouveau partenariat, nouvelles victoires

En plongeon synchronisé, Wu Minxia fait désormais équipe avec Shi Tingmao. Ensemble, elles remportent l’or aux championnats du monde FINA de Barcelone (Espagne) en 2013 puis de Kazan (Russie) en 2015. Wu est évidemment la seule plongeuse de l’histoire à avoir gagné sept médailles d’or mondiales dans cette discipline… avec trois partenaires différentes !

« Je deviens plus vieille, et plus lente à récupérer » dit Wu à Kazan. « Je dois m’entraîner efficacement et essayer d’éviter de nouvelles blessures. Le plongeon synchronisé était ma seule compétition ici. C’est toujours difficile de remporter l’or ! ». C’est au moins dans cette discipline que la plongeuse la plus médaillée de l’histoire aux Jeux et aux Mondiaux, tentera à 30 ans de remporter une… 4e victoire olympique d’affilée à Rio. Défendra-t-elle également son titre individuel ?

back to top En