skip to content
Date
01 août 1952
Tags
Helsinki 1952

Wu mène le bal des débutants chinois

Le nom de la République populaire de Chine apparaît pour la première fois en 1952 à Helsinki. Cela fait suite à la fin de la guerre civile en Chine et c’est, en fait, une décision de dernière minute.


Ce n’est qu’à la veille de l’ouverture des Jeux que le gouvernement chinois décide finalement d’y envoyer des athlètes. Comme les joueurs des équipes de football et de basket-ball sont dispersés, ils arrivent trop tard en Finlande pour pouvoir participer. En fait, un seul membre de la délégation arrive vraiment à temps pour concourir : Wu Chuanyu, un nageur de 23 ans.

Il a en réalité déjà participé aux Jeux en 1948, au sein d’une équipe appelée alors République de Chine. La République a participé précédemment aux Jeux à de multiples reprises, mais elle s’est désormais repliée à Taiwan et c’est sous ce nom qu’elle participera désormais aux Jeux. Wu, lui, représente une nouvelle nation : la République populaire de Chine.

À Londres, il avait terminé cinquième de sa série du 100m nage libre, mais quatre ans plus tard, il a bifurqué vers le dos. Comme à Londres, il s’aligne dans la cinquième série et une fois encore, il rallie l'arrivée en cinquième position, quelque 3''5 derrière le vainqueur, le Britannique John Brockway.

Cela signifie que les premiers Jeux Olympiques de la Chine renaissante viennent de s’achever, après 1’12’’3 de compétition. Cela peut ressembler à des débuts encourageants, mais il faudra attendre 28 années supplémentaires avant que des athlètes de la République populaire de Chine ne redescendent dans l’arène olympique, après d’interminables querelles politiques. On ne les reverra aux Jeux d’été qu’en 1984 à Los Angeles.

Wu, lui, gagnera le titre en dos lors des Jeux mondiaux universitaires, l'année suivante en Roumanie. Ce sera la première fois que le drapeau chinois flottera sur le mat le plus haut d'une épreuve sportive internationale. Il disparaîtra tragiquement en 1954, dans un accident d’avion.

back to top