skip to content
Date
06 sept. 1960
Tags
Rome 1960

Wilson et Blubaugh repartent heureux avec de l'or en lutte

Copains d’école, Shelby Wilson et Doug Blubaugh ont grandi tous deux dans la même ville de l’Oklahoma et ont débuté la lutte ensemble. Ils ont concouru ensemble à l’école, puis à l’université avant d’intégrer de concert l’équipe américaine.


Le parcours de Wilson jusqu’aux Jeux est plutôt sinueux. Poids léger, il termine seulement troisième des sélections olympiques américaines, mais par la suite, il bat les deux premiers des sélections en stage d’entraînement et décroche son billet pour Rome. À l’inverse, Blubaugh est considéré comme le meilleur lutteur de sa catégorie – les mi-moyens –mais ses rêves de gloire se heurtent à l’Iranien Emam-Ali Habibi, le quintuple champion du monde qui semble invincible.

Les deux Américains ont des styles contrastés. Blubaugh est un combattant massif et physiquement imposant dont les adversaires disent qu’il est solide comme un roc. Wilson n’a pas du tout les mêmes arguments physiques, mais il compte à la place sur sa finesse et son habileté tactique.
Les deux amis auraient à peine espéré que les choses se passent aussi bien pour eux à Rome. C’est bien simple : Wilson va terminer invaincu en remportant tous ses combats et par là même sa toute première grande compétition.

Quant à Blubaugh, il fait preuve d’une forme tout aussi impressionnante. Opposé à Habibi lors des éliminatoires, il le bat somme toute facilement, puisque le médaillé d’or de Melbourne s’incline par tombé en moins de trois minutes. Au total, Blubaugh bat cinq de ses adversaires par tombé, un par forfait et ne va qu’une seule fois au terme du temps réglementaire, lors de son ultime combat contre le Turc Ismail Ogan.

Les deux hommes regagnent donc l’Oklahoma, la médaille d’or autour du cou, et deviendront tous deux par la suite entraîneurs de lutte.

Tags Rome 1960
back to top