skip to content
Date
09 avr. 1896
Tags
Athènes 1896

Weingartner donne un cours de gymnastique allemande

L’Allemand Hermann Weingartner a dominé la gymnastique artistique avec son compatriote Alfred Flatow. À Athènes, il obtiendra trois médailles d’or, deux d’argent et une de bronze, ce qui en fait l’athlète individuel le plus récompensé des Jeux de 1896.


Weingartner débute sa carrière de gymnaste dans le club de Francfort-sur-Oder, sa ville natale, avant de partir en 1860 pour Berlin où on remarque vite ses talents, si bien qu’il est sélectionné en équipe nationale.

À Athènes, tout en aidant l’Allemagne à décrocher la victoire dans les deux épreuves par équipes, les barres parallèles et la barre fixe, il termine également premier de la barre fixe individuelle, deuxième du cheval d’arçonset des anneaux, et troisième du saut de cheval.

Après son retour en Allemagne, il sera suspendu, comme la plupart des autres gymnastes allemands. La Deutsche Turnerschaft, l’organe dirigeant de la gymnastique allemande, avait boycotté les Jeux Olympiques, arguant du fait que cette compétition ne s’inscrivait pas dans l’esprit de la discipline.

Weingartner retournera chez lui à Francfort et deviendra directeur de la piscine en plein air que son père avait créée à proximité de l’île Ziegenwerder. Il connaîtra par la suite une fin tragique, puisqu’il se noiera en essayant de sauver une personne tombée dans l’Oder. 

back to top