skip to content
Date
01 août 2008
Tags
Actu CIO

Volleyball : Jenny "le marteau de fer" ne s'avoue jamais vaincue


Lors des Jeux Olympiques de 1984 à Los Angeles, alors que l'équipe chinoise de volleyball féminin entrait dans l'arène pour la finale contre les États-Unis, leur attaquante vedette Lang Ping, surnommée "le marteau de fer", a aperçu l'entraîneur de l'équipe américaine et trois de ses joueuses portant déjà des médailles d'or. "Ravissons-leur ces médailles" a-t-elle déclaré à ses co-équipières, et c'est ainsi que la Chine, pour sa première participation aux Jeux Olympiques, a finalement eu raison des espoirs de titre de l'équipe américaine au terme de sets serrés.
 
Même tête d'affiche
 Il y a quatre ans, à Athènes, les volleyeuses chinoises ont encore gagné, mettant fin au parcours de Cuba qui avait remporté trois titres olympiques d'affilée. Aujourd'hui, la Chine et les États-Unis viennent d'être tirés au sort dans le même groupe pour les Jeux de 2008 et il y a fort à parier que les deux pays attendent avec impatience de s'affronter à nouveau au dernier round des Jeux. Le "marteau de fer" est même de retour en tant qu'entraîneur – des Américaines ! La popularité de Lang Ping est telle dans son pays que les Américaines, qui connaissent leur entraîneur simplement sous le nom de Jenny, pourront compter sur un grand soutien – et nul doute que cette fois elles ne crieront pas victoire aussi rapidement.
 
Le tenant du titre et le second dans le même groupe
L'Italie et le Brésil, respectivement les champions et vice-champions du monde, devraient logiquement rejoindre la Chine et les États-Unis en quart de finale. Tous deux figurent dans le groupe B qui comprend également la Russie, médaillée d'argent à Athènes, l'Algérie, championne d'Afrique, la Serbie et le Kazakhstan. Dans le groupe A, la Pologne, Cuba, le Japon et le Venezuela rejoignent la Chine et les États-Unis.
 
Le Brésil emmené par sa vedette Giba
La compétition masculine de volleyball résonne différemment dans le cœur des Chinois. En effet, l'équipe de l'Empire du milieu est la moins bien classée de toutes les équipes de volleyball masculin présentes aux Jeux. Elle se trouve dans le groupe de l'Italie, médaillée d'argent à Athènes, de la Bulgarie, médaillée de bronze lors de la Coupe du monde, des États-Unis, 3èmes au classement ainsi que du Japon et du Venezuela. Les autres groupes comprennent d'autres équipes favorites et des vedettes tels que le Brésil emmené par son ailier attaquant, Gilberto Godoy Filho, plus connu sous le nom de Giba. La Pologne, la Serbie, l' Égypte, l'Allemagne et l'ennemi juré du Brésil, la Russie, viennent compléter ce groupe.
 
Volleyball de plage
Au volleyball de plage, le Brésil part également favori, avec Emanuel Rego et Ricardo Santos, redoutables au filet, et deux paires classées parmi les trois meilleurs chez les hommes et chez les femmes. Toutefois, les Brésiliens peuvent d'ores et déjà s'attendre à un défi face à l'équipe chinoise masculine, emmenée par Penggen Wu et Linyin Xu, et chez les femmes face aux championnes olympiques Kerri Walsh et Misty May-Treanor de l'équipe des États-Unis.
 
 Découvrez la chaîne de volleybal
 
  En savoir plus sur le volleyball
 En savoir plus sur Beijing 2008
 

Tags Actu CIO
back to top