skip to content
Date
09 févr. 2006
Tags
Actualités Olympiques , Marketing

Visa ouvre à Turin son centre de rencontre destiné aux olympiens


Dans la soirée du 9 février, le président du CIO, Jacques Rogge, a assisté à l’inauguration du centre de rencontre  Visa au club d’aviron Armida dans le parc du Valentino, sur les rives du  Pô. Situé à proximité de la place des médailles, le centre offre aux athlètes olympiques d’hier et d’aujourd’hui un endroit où ils peuvent faire connaissance tout en suivant les épreuves olympiques retransmises en direct sur les écrans de télévision.
 
Une tradition bien ancrée
Visa a créé le centre de rencontre des olympiens aux Jeux Olympiques de 1996. Depuis lors, à chaque édition des Jeux Olympiques, l’Association Mondiale des Olympiens (AMO), l’association des anciens athlètes olympiques du pays hôte et Visa en assurent le fonctionnement. Visa offre ce lieu de rencontre aux olympiens pour rendre hommage à leur courage indéfectible, leur esprit d’équipe et leur attachement à l’idéal et aux principes olympiques
 
Visa soutient les athlètes olympiques
Depuis que la société est devenue partenaire olympique mondial voici plus de vingt ans, Visa a versé plus de USD 100 millions d’aide financière directe aux athlètes olympiques du monde entier, par l’intermédiaire de leur organe olympique de tutelle. Visa soutient activement de nombreuses équipes olympiques ainsi que des athlètes individuels pour les Jeux Olympiques d’hiver.
 
Un olympien exprime sa gratitude
Le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré : “Nous remercions tous Visa de nous offrir un endroit sympathique pour nous rencontrer aux Jeux Olympiques. Les responsables de Visa ont indiqué que ce centre de rencontre des olympiens était la  manière pour notre partenaire de reconnaître l’esprit qui anime les olympiens et leur attachement aux idées olympiques. Olympien moi-même, je tiens à exprimer ma gratitude pour le dévouement affiché par Visa à l’égard des athlètes”.
 
http://www.visa.com
 
En savoir plus sur Turin 2006
Site officiel de Turin 2006
back to top En