skip to content
Date
27 janv. 1956
Tags
Cortina d'Ampezzo 1956 , Ski de fond , Actu CIO , Finlande

Veikko Hakulinen poursuit son parcours d’excellence olympique


A 27 ans, Veikko Hakulinen avait déjà fait sensation lors des Jeux Olympiques d’hiver d’Oslo, le 20 février 1952 dans le stade de ski de fond d’Holmenkollen. Il avait en effet été sacré champion olympique du 50km avec une avance de près de cinq minutes sur son compatriote finlandais Eero Kolehmainen, en signant un chrono resté dans la légende : 3h33:33.

Il a ensuite remporté quatre médailles dans les championnats du monde FIS de Falun (Suède) en février 1954 : or sur 15km et dans le relais 4x10km, argent sur 30km et sur 50km. Il s’est imposé deux fois (1953 et 1955) sur la plus longue distance dans le festival de ski d’Holmenkollen et a co-remporté en 1955 la médaille du même nom qui couronne chaque année le meilleur skieur nordique.

Le 27 janvier 1956, premier jour des compétitions à Cortina d’Ampezzo, le départ de la nouvelle épreuve olympique du 30km est donné à 9h dans le « Stadio della neve », par un temps couvert et des températures négatives. Avec le dossard n°52, Hakulinen est le dernier des favoris à s’élancer. A ce point, le Suédois Sixten Jernberg est en tête de la compétition avec un temps de 1h44:30, suivi du Soviétique Pavel Kolchin qui a terminé son parcours en 1h45.45.

Au chrono intermédiaire des 10km, Hakulinen est en retard de six secondes sur Jernberg. Aux 20km, le champion finlandais prend les devants en se montrant quatre secondes plus rapide que son rival suédois. Il accélère encore, et termine en 1h44.06, reléguant finalement Jernberg à 24 secondes. Pavel Kolchin termine troisième à 39 secondes.

Le 30 janvier, Veikko Hakulinen prend la 4e place du 15km remporté par le Norvégien Hallgeir Brenden, trois jours avant de se lancer dans la défense de son titre sur 50km pour tenter un fabuleux doublé « longue distance » à Cortina. Mais cette course est menée de bout en bout par Sixten Jernberg, et le Finlandais se contente de la médaille d’argent en ayant toutefois fait le match tout du long, puisqu’il concède à peine plus d’une minute à l’arrivée.

Enfin, Veikko Hakulinen est le 4 février, dernier jour des Jeux, celui qui conclut le relais 4x10km pour la Finlande. Il se montre très en jambes pour remonter sur Vladimir Kuzin, dernier relayeur Soviétique. L’avance construite par Fedor Terentyev, Pavel Kolchin et Niolai Aninkin, permet à Kuzin de passer la ligne d’arrivée en vainqueur, tandis que Hakulinen réduit finalement l’écart à une minute et s’assure sa troisième médaille à Cortina, deux en argent, une en or.

Et ce n’est pas terminé. Le Finlandais est champion du monde 1958 du 15km dans son pays à Lahti où il gagne aussi l’argent sur 50km et le bronze dans le relais 4x10km pour porter son total à 7 médailles en ski de fond. Aux Jeux de Squaw Valley en 1960, il monte à nouveau sur les podiums du 50km (argent) et du 15km (bronze). Il totalise donc également 7 médailles olympiques dont trois titres en ski de fond avant de…. se consacrer au biathlon !

Au Jeux d’Innsbruck 1964, c’est dans cette discipline qu’il tente sa chance à 39 ans dans l’unique épreuve du 20km. Il prend la 15ème place. Il excelle également en course d’orientation et en aviron et continuera à pratiquer tous ces sports au niveau vétérans. Veikko Hakulinen perd la vie dans un accident de voiture en Finlande le 24 octobre 2003, à l’âge de 78 ans.

back to top En