skip to content
Date
06 juil. 2006
Tags
Vancouver 2010 , Actualités Olympiques

Vancouver tire les leçons du succès de Turin


Lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’hiver de 2006 à Turin, le président du CIO, Jacques Rogge, avait décrit ces Jeux comme étant “vraiment magnifiques”; des Jeux marqués par la participation d’un nombre record de 80 Comités Nationaux Olympiques (CNO), un mélange réussi de sport et de culture, de superbes compétitions sportives avec les meilleurs athlètes de sports d’hiver du monde, une excellente organisation, des images télévisées de la plus haute qualité et un héritage durable laissé à Turin et à sa région. La séance bilan officielle des Jeux de Turin qui se tiendra dans moins d’une semaine sera l’occasion idéale pour le comité d’organisation des Jeux de 2010 à Vancouver (COVAN), ainsi que pour les autres COJO actuels et les villes candidates 2014, de tirer les leçons de l’expérience des Jeux de 2006 à Turin.

Les succès de Turin
Les Jeux de Turin ont été une réussite à bien des égards. Succès le plus notable : le nombre record de CNO participants, dont pour la première fois l’Albanie, l’Ethiopie et Madagascar. Sur les 80 CNO, 26 ont remporté des médailles – répartis sur quatre continents, montrant ainsi l’universalité des Jeux. Succès également au niveau télévisé avec en tout une couverture de 16311 heures, soit une augmentation de 57 pour cent par rapport à Salt Lake City, et une audience mondiale en hausse de 2,5 pour cent pour atteindre 3,1 milliards de personnes grâce à l’augmentation du nombre de pays retransmettant les Jeux – de 160 à Salt Lake City à 200 à Turin. Quelque 900000 billets ont été vendus pour les Jeux, ce qui montre que non seulement la population locale mais aussi les amateurs de sports d’hiver du monde entier ont pu venir à Turin pour vivre sur place l’expérience des Jeux Olympiques d’hiver. Turin 2006 a également rencontré un grand succès en termes de gestion durable des Jeux et a reçu les éloges du PNUE pour son travail.

Turin 2006 en chiffres
Organiser les Jeux Olympiques n’est pas une mince affaire en raison de la nature complexe de l’événement. Le comité d’organisation des Jeux de 2006 à Turin (TOROC) a relevé le défi avec assurance. Les chiffres suivants donnent une idée de la tâche à accomplir par les organisateurs des Jeux – autre raison pour laquelle le transfert des connaissances est si important: Le facteur humain contribuant au succès des Jeux est crucial; à Turin, 18000 volontaires (en plus des 3000 volontaires pour les Jeux Paralympiques et des 6000 volontaires pour les cérémonies d’ouverture et de clôture) et 2500 membres du personnel ont travaillé ensemble pour faire de l’événement un succès. 2508 athlètes, dont environ 38 pour cent de femmes, ont pris part aux compétitions durant ces 16 jours. 930000 spectateurs ont utilisé les 1200 bus, soit une moyenne de 5550 trajets par jour, pour se rendre sur les différents sites de compétition et d’entraînement. 710845000 pages Internet ont été visualisées en seulement 16 jours sur le site web officiel des Jeux et 540000 produits sous licence ont été vendus.

Des enseignements pour le COVAN
Vancouver a l’honneur d’accueillir les prochains Jeux d’hiver. Les organisateurs canadiens ont déjà appris un certain nombre de choses de leurs homologues italiens, principalement par le biais du programme d’affectation de collaborateurs aux Jeux à Turin durant les derniers mois de préparation et pendant toute la durée de l’événement. Par ailleurs, quelques membres du personnel du COVAN ont participé au programme des observateurs. La dernière pièce de ce puzzle sera bien entendu la séance bilan officielle des Jeux la semaine prochaine. Celle-ci associera des discussions en séances plénières et autres réunions qui porteront sur les Jeux de Turin, avec trois thèmes : le “produit” olympique de Turin, les difficultés que représente l’organisation des Jeux et l’expérience des diverses parties olympiques concernées à Turin, à savoir notamment les athlètes, les partenaires, les spectateurs, les médias, les Fédérations Internationales et les Comités Nationaux Olympiques. Ce forum permettra aux futurs organisateurs de discuter avec les personnes qui ont l’expérience la plus récente de l’organisation des Jeux et de tirer de celles-ci les connaissances nécessaires pour les aider à organiser une édition des Jeux aussi réussie que possible.

 Turin 2006

 Vancouver 2010

back to top En