skip to content
Date
08 juin 2006
Tags
Événements CIO , Communiqué de presse

Vancouver 2010: Tirer des leçons du passé, avancer avec confiance vers l'avenir


Après deux jours de réunions et de visites sous la conduite de son président, René Fasel, la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) a terminé avec succès sa 3e rencontre avec le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver (COVAN). En plus de passer en revue les progrès considérables réalisés par le COVAN et ses partenaires depuis sa dernière visite, la commission était heureuse de constater que les programmes de transfert des connaissances du CIO étaient graduellement mis en œuvre(1) pendant que les organisateurs locaux continuent de consolider leur planification des Jeux.

Le président de la commission de coordination, M. Fasel, a déclaré : "Nous sommes encouragés par les progrès effectués par le COVAN depuis la dernière visite de la commission en avril 2005. Le comité d’organisation atteint clairement son objectif qui est de se préparer en respectant le calendrier, particulièrement dans des secteurs critiques comme la construction des sites et la mise sur pied d’une équipe solide et expérimentée. Nous sommes ravis que les partenaires du COVAN continuent à travailler en étroite collaboration jusqu’à l’objectif ultime de Vancouver 2010, à savoir faire des Jeux du Canada une source d’inspiration pour le pays et promouvoir l’esprit olympique tant au Canada que sur toute la planète. À cet égard, le COVAN semble être sur la bonne voie, car il nous a présenté des études de marché qui démontrent une augmentation significative de l’impression positive que les Canadiens ont des Jeux à Vancouver". Utilisant une analogie avec le hockey, M. Fasel a ajouté : "C’est la fin de la première période, mais l’équipe semble prendre une bonne avance avant la deuxième période - importante - des Jeux".

Et de poursuivre : "Il est aussi particulièrement encourageant de voir la façon dont le COVAN et ses partenaires mettent en pratique les leçons qu’ils ont tirées du programme de transfert de connaissances du CIO et grâce au temps que les collaborateurs et partenaires du COVAN ont passé à Turin à titre d’employés détachés ou par l’intermédiaire du programme des observateurs du CIO. Ces initiatives du CIO encouragent le COVAN et ses partenaires à identifier les moyens d’améliorer leurs processus de planification et d’opérations, afin d’aider Vancouver à accueillir des Jeux de qualité supérieure et à les améliorer en fonction des succès des éditions précédentes".

Les réunions entre le CIO et le COVAN couvrent plusieurs secteurs de la préparation des Jeux, comme la structure du COVAN, la planification et la construction des sites, le sport, l’héritage post-olympique, la communication, la place des médailles et les Jeux Paralympiques. La commission a aussi organisé des groupes de travail qui ont étudié le niveau de services attendus par les différents groupes de clients aux Jeux Olympiques à Vancouver, à savoir notamment les spectateurs, les sponsors, les représentants des médias, les Comités Nationaux Olympiques (CNO) ainsi que les Fédérations Internationales (FI). Un sujet important soulevé par le CIO pendant ces réunions est celui du désir d’accueillir plus de représentants des médias et des CNO à Whistler et dans ses environs. Le COVAN envisage un grand nombre de possibilités à cet égard et la commission lui a demandé d’examiner de plus près ces possibilités et de lui soumettre des propositions.

La commission a visité trois sites principaux : le centre des sports de glisse de  Whistler, le site des épreuves de ski alpin et le site de compétition nordique dans la vallée du Callaghan. Par ailleurs, la commission s’est félicitée d’apprendre qu’un accord a été conclu entre la Fédération Internationale de hockey sur glace et le COVAN après un long processus de négociations sur la dimension de la patinoire qui sera utilisée pendant les Jeux de 2010.  

"Nous avons été impressionnés par le travail effectué par le COVAN et ses partenaires, par la planification à l’égard des différentes parties concernées qui participeront aux Jeux de 2010 et par la nouvelle structure de gestion désormais en place. Je suis convaincu que son grand souci du service à la clientèle ira en grandissant et sa capacité de planification opérationnelle fera des Jeux de 2010 une expérience unique", a déclaré M. Fasel. "En outre, nous constatons que le COVAN et ses partenaires intègrent parfaitement la notion d’héritage et de développement durable dans leur planification, par exemple, l’application d’une planification de la durabilité dans les principes de construction des sites olympiques et du village olympique et dans l’héritage que ces installations laisseront non seulement à la population de la Colombie-Britannique, mais aussi à tous les Canadiens une fois que les Jeux seront terminés", a-t-il ajouté.

John Furlong, directeur général du COVAN, a déclaré pour sa part : "Cette première visite effectuée par la commission de coordination du CIO après les Jeux de Turin nous a donné la chance de collaborer avec les membres de la commission à l’organisation des Jeux sur une base journalière. Nous avons échangé sur nos nombreux succès et progrès accomplis à ce jour, notamment notre programme de construction des sites et le solide sens de partenariat qui existe au sein de notre équipe. Nous avons également identifié des secteurs clés où nous devrons continuer à travailler pour trouver des solutions créatives et novatrices. L’organisation des Jeux est une opération de grande envergure. Chaque jour, nous sommes à la recherche de moyens pour s’assurer que tous les participants aux Jeux et tous les spectateurs vivront une expérience extraordinaire en 2010. Nous apprécions les conseils du CIO, son assistance et son immense soutien continu à l’approche des Jeux." La commission a félicité le COVAN pour avoir limité à 23 pour cent la hausse des coûts de construction alors que ceux-ci ont augmenté de plus de 50 pour cent sur le marché durant la même période.

En tant que gardien des Jeux Olympiques, le CIO continuera d’apporter son assistance et de superviser les Jeux de 2010 à Vancouver par le biais de sa commission de coordination. La prochaine visite de la commission plénière à Vancouver aura lieu en 2007. Des visites régulières d’équipes du CIO, composées notamment du président et de certains membres de la commission, ainsi que des membres de l’administration du CIO, viennent compléter les réunions plénières de la commission. En outre, cette année, une séance-bilan des Jeux de 2006 à Turin se tiendra à Vancouver du 10 au 15 juillet prochain.


(1) Le Comité International Olympique a mis sur pied un programme de transfert des connaissances pour les villes hôtes et les futurs comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) par le biais de sa section OGKM (gestion des connaissances sur les Jeux Olympiques). Ce transfert des connaissances se fait de plusieurs façons, mais plus particulièrement par des séminaires qui durent parfois plusieurs jours et qui permettent aux villes d’apprendre des experts de différents secteurs des Jeux; le programme des observateurs du CIO, en vertu duquel des représentants des villes participent à un programme d’observation couvrant des secteurs spécifiques pendant les Jeux Olympiques; des manuels techniques et apprentissages en ligne qui permettent aux villes d’acquérir une connaissance approfondie de la gestion des Jeux; et le programme d’affectation aux Jeux, qui offre la possibilité au personnel des futures villes hôtes de travailler pendant une édition des Jeux, acquérant ainsi des connaissances directes en ce qui concerne l’organisation de ceux-ci.
back to top