skip to content
Date
27 janv. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Luge

Vancouver 2010 : La victoire au bout des patins


Les meilleurs lugeurs du monde s'apprêtent à vivre une semaine riche en émotions avec l'annonce de la composition définitive des équipes pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver, qui s'ouvrent le 12 février prochain. Bon nombre de concurrents sont déjà qualifiés, mais certains, comme le représentant des Tonga, Bruno Banani, ne sont pas encore fixés sur leur sort. Quoi qu'il en soit, la compétition de luge, qui se déroulera au centre de glisse de Whistler, promet d'être passionnante, aussi bien pour les athlètes que pour les spectateurs.

D'un point A à un point B en un temps record

Le but d'une descente est simple : aller d'un point A à un point B en un temps record sur une piste réfrigérée, allongé sur le dos, pieds en avant, sur une luge en fibre de verre. Il existe trois épreuves : le simple messieurs, le simple dames et le double. Aux Jeux Olympiques d'hiver, la formule en quatre manches, réparties sur deux journées de compétition intense, est unique. Elle récompense la constance, l'endurance et la force de caractère.

Qui a dit que remporter une médaille d'or olympique était facile ?

Se balançant en se tenant à des poignées fixées dans la glace, les lugeurs s'élancent au signal de départ. Ils utilisent alors des gants munis de pointes pour accélérer avant de se coucher sur le dos, les pieds allongés devant eux. Les concurrents pilotent leur luge en bougeant légèrement les jambes et les épaules. Leur vitesse sur une piste faite de virages et de parois relevées dépasse régulièrement les 140 km/h, avec une force de plus de 5 G. Rien de surprenant donc à ce que les temps soient calculés en millièmes de seconde. En simple, le vainqueur de la compétition, qui se tient généralement sur deux jours, est le concurrent qui enregistre le temps cumulé le plus rapide à l'issue des quatre manches. Hommes et femmes utilisent la même piste, le départ de l'épreuve féminine étant donné un peu plus bas. L'épreuve de double comporte deux manches disputées le même jour. Le vainqueur est celui qui réalise le meilleur temps cumulé.

Une vue spectaculaire pour 12 000 spectateurs

Niché au cœur de la Fitzsimmons Valley sur le versant sud-est de Blackcomb Mountain, le centre des sports de glisse de Whistler accueillera les compétitions de luge, de bobsleigh et de skeleton lors des Jeux de Vancouver. Pouvant accueillir 12 000 spectateurs, le site offre une vue spectaculaire sur la vallée. La piste fait 1 450 m de long. Le départ pour la luge messieurs se situe à 939 m d'altitude et l'arrivée à 787 m, soit un dénivelé de quelque 152 m.

Héritage pour la jeunesse

En construisant le centre des sports de glisse de Whistler, les organisateurs n'ont eu de cesse de penser aux effets sur l'environnement : la piste a été peinte en blanc afin de limiter l'absorption de chaleur et les arbres ont été conservés dans la mesure du possible. Situé dans une région propice aux activités de type aventure, le centre des sports de glisse deviendra après les Jeux un centre pour le développement des performances de haut niveau, qui accueillera également des programmes récréatifs pour les jeunes.

Pour plus d'informations sur la luge aux Jeux Olympiques d'hiver, rendez-vous sur :

http://www.olympic.org/fr/content/Sports-olympiques/Tous-les-sports/Luge/ 
http://www.fil-luge.org
http://www.vancouver2010.com/fr/luge-olympique/ 

back to top