skip to content
Date
29 nov. 2004
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO

Vancouver 2010: entente historique


Les quatre Premières nations hôtes – les nations Lil'wat, Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh – ont signé aujourd'hui un accord historique qui garantira la prise en compte et le respect de leurs coutumes et traditions tout au long de la planification, de l'organisation et de la tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver en 2010 a Vancouver et Whistler.




Coopération
En vertu de cette entente protocolaire, les Nations conviennent de coopérer et de s'appuyer mutuellement de façon à favoriser leur pleine participation aux Jeux et à tirer pleinement parti des legs sociaux, sportifs, culturels et économiques qui en découleront.




Débouchés économiques
Les quatre Premières nations hôtes sont à la recherche de débouchés économiques qui permettraient à leurs membres d'accroître leur participation à l'économie régionale tout en assurant la protection de paysages magnifiques comptant parmi les plus spectaculaires du monde.




Promotion des cultures traditionnelles et contemporaines
Les dirigeants des quatre Premières nations hôtes ont convenu de mettre sur pied un Secrétariat pour représenter leurs intérêts eu égard aux Jeux de 2010, ainsi que pour tirer profit des occasions qui se présentent et en accroître les retombées pour les membres des quatre communautés. Le Secrétariat, actuellement en phase de démarrage, aura aussi pour mission de promouvoir les cultures traditionnelles et contemporaines des quatre nations et de les faire mieux connaître au public.




Coexistence pacifique
"Les nations Lil'wat, Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh ont coexisté pacifiquement pendant une longue période avant l'arrivée des Européens, mettant à profit les ressources terrestres et aquatiques de leurs territoires traditionnels respectifs", a expliqué le chef Lil'wat Leonard Andrew. "La présente entente reflète cette tradition", a-t-il ajouté.




Afficher une présence claire
Le chef de la nation Squamish, M. Gibby Jacob, par ailleurs membre du comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de 2010 à Vancouver (COVAN), a indiqué que l'entente est le fruit d'une initiative conjointe lancée par feu Joe Mathias, ancien chef de la nation Squamish, et les dirigeants de la nation Lil'wat. Il a également souligné que l'entente protocolaire confirme que les quatre Premières nations hôtes, qui accueilleront les Jeux sur leur territoire traditionnel commun, uniront leurs efforts pour mettre à profit les débouchés offerts par les Jeux, y compris sur le plan économique, et établit clairement la participation des Premières nations aux Jeux tout en assurant la protection des droits et titres autochtones.




Partenariats et promotion
"Les Jeux de 2010 nous offrent une occasion importante de nouer des liens nouveaux ou de resserrer des liens existants et d'établir des partenariats, ainsi que de faire connaître au monde notre culture unique et diversifiée", a mentionné le chef Musqueam Ernest Campbell. "En unissant nos efforts, nous nous assurons de tirer pleinement profit des Jeux de 2010 et d'accroître notre contribution à l'économie locale, régionale et nationale", a-t-il ajouté.




Objectifs communs
"En plus de confirmer à la Colombie-Britannique notre engagement envers une action concertée, nous montrons au monde que les quatre Premières nations hôtes oeuvrent à l'unisson à la réalisation d'objectifs communs", a indiqué la chef Tsleil-Waututh Maureen Thomas. "L'un de nos principaux objectifs, alors que s'amorce ce processus historique, est d'établir un Secrétariat des quatre Premières nations hôtes pour coordonner nos efforts communs en vue de 2010".




En savoir plus sur Vancouver 2010




Site officiel de Vancouver 2010
back to top