skip to content
Getty Images
Date
31 mai 2017
Tags
Athlétisme , BOLT, Usain , Actualités Olympiques

Usain Bolt face à sa dernière course

À quelques mois de la fin de la plus extraordinaire des carrières, Usain Bolt, sacré champion olympique à huit reprises, confie au CIO ses plus grands triomphes, ses échecs occasionnels, ses projets d'avenir et ses sentiments alors qu'il s'apprête à tirer sa révérence au sommet de sa gloire.

La fin est proche. Le 12 août lors des Championnats du monde de l'IAAF à Londres, Usain Bolt, détenteur des records du monde sur 100 m, 200 m et 4x100 m, l'homme qui a dominé son sport pendant une décennie, disputera sa dernière course.  

"Je pense que cette dernière course sera riche en émotions", a déclaré au CIO le Jamaïcain, un brin espiègle. Si la foule ne pourra sans doute pas contenir une ou deux larmes au stade de Londres, le champion reste pour sa part très concentré de façon à sortir par la grande porte. "J'espère me réveiller (le 13 août) avec quelques médailles d'or supplémentaires. Si je suis en forme et en bonne santé en allant à ces Championnats, je n'ai aucun souci à me faire", a-t-il ajouté.

Je pense que cette dernière course sera riche en émotions. Usain Bolt

Il est quasiment inconcevable que l'homme qui a tant donné à ce sport ne parte pas sur un ultime triomphe. Le fait que son dernier tour de piste ait lieu à Londres peut être un avantage. "J'ai disputé de grandes courses à Londres", a déclaré Usain Bolt, 30 ans, qui a couru le deuxième 100 m le plus rapide de tous les temps, 9,63 secondes pour décrocher l'or olympique au stade de Londres en 2012.  Usain Bolt, a évidemment ajouté deux médailles d'or supplémentaires et même après ses trois visites suivantes sur la piste pour les Jeux anniversaires de Londres, il reste à ce jour invaincu.

Et de poursuivre : "Les Jeux Olympiques de Londres 2012 ont été fantastiques. Les fans étaient présents à chaque session, depuis tôt le matin jusque tard le soir. Espérons qu'ils en fassent de même en août."

Puis, ce sera terminé et nous nous demanderons tous quoi faire ensuite. Usain Bolt a déjà entendu l'appel de Sebastian Coe, président de l'IAAF, lequel l'a invité à ne pas quitter complètement l'arène, avec des suggestions notamment pour devenir ambassadeur. "Mon agent discute avec Seb des détails, nous souhaitons faire quelque chose de bénéfique et qui ait du sens."

Usain Bolt se refuse à commenter pour deviner qui va lui succéder parmi les prétendants tels que le Canadien Andre de Grasse, médaillé olympique de bronze sur 100 m et d'argent sur 200 m à Rio 2016, ou son compatriote Yohan Blake, double médaillé d'argent olympique ou encore le Britannique Adam Gemili. "Il y a plusieurs athlètes talentueux. Je ne pourrai jamais en choisir un", a indiqué Usain Bolt.

Il insiste toutefois pour dire que "ce sera divertissant à regarder", mais il est assez difficile d'imaginer ce fêtard et ce fan de Manchester United rester longtemps spectateur. Usain Bolt a eu beaucoup de plaisir à crier haut et fort qu'il signerait volontiers avec Jose Mourinho, l'entraîneur de Manchester United, une fois qu'il en aurait fini avec l'athlétisme. Et au moment de rentrer dans les détails, l'athlète devient étonnement sérieux. Quand on lui a demandé s'il échangerait juste un de ses 13 titres en Championnats du monde ou ses huit médailles olympiques contre des débuts en première ligue à Old Trafford, sa réponse ne fait aucun doute. "J'aime toutes mes médailles. Je ne les donnerai pas, des souvenirs sont attachés à chacune d'entre elles", a-t-il confié avec conviction.

Je n'ai pas de regrets. L'athlétisme a toujours été très généreux avec moi. Je ne changerai rien. Usain Bolt

Sa carrière est marquée par des statistiques des plus extraordinaires. En voici juste une : depuis qu'il a remporté sa première médaille d'or il y a neuf ans lors du 100 m aux Jeux Olympiques de Beijing 2008, Usain Bolt n'a jamais perdu une finale majeure. Au cours de cette longue série presque impossible, le Jamaïcain a pourtant enduré plusieurs blessures tenaces, dont la pire a résumé sa saison 2014 à trois courses à peine.

"Les blessures ont toujours été la chose la plus difficile à gérer. J'avais une bonne équipe pour m'entourer, notamment mon entraîneur Glen Mills, lequel m'a aidé à rester positif."

Malgré toutes les discussions, tout le battage et toutes les apparitions aux côtés de Beyonce ou encore Obama, Usain Bolt est avant tout, et a toujours été, un athlète. Et de conclure : "Je n'ai pas de regrets. L'athlétisme a toujours été très généreux avec moi. Je ne changerai rien."

back to top En