skip to content
Allsport
Date
23 févr. 1992
Tags
Albertville 1992 , Hockey sur glace , Actu CIO

Le front unifié récolte de l’or sur la glace

L’année précédant ces Jeux, l’Union soviétique a cessé d’exister et c’est pourquoi ses athlètes vont concourir sous la bannière insolite de l’Équipe unifiée. Cependant, beaucoup de  visages restent familiers et leur volonté de vaincre est inchangée.

Quatre ans plus tôt, l’Union soviétique a remporté la médaille d’or olympique du hockey sur glace relativement facilement, mais sa préparation à ces Jeux a été hésitante et ses représentants n’ont terminé que troisièmes du dernier Championnat du monde, remporté par la Suède.

À Albertville, c’est un peu comme si la formation qui a pris le relais, la fameuse Équipe unifiée, avait hérité de ses points faibles, comme le révèle sa défaite contre la République tchèque lors de l’un de ses premiers matches. Songez que l’équipe soviétique n’a perdu que trois fois lors des huit précédentes éditions des Jeux. Les hockeyeurs de l’ex-URSS se reprennent néanmoins en remportant quatre victoires dans la phase de poule, dont un succès 5-4 contre un autre poids lourd, le Canada, si bien qu’ils terminent en tête de leur groupe de qualification.

Allsport

En quart de finale, on voit enfin l’Équipe unifiée en grande forme, puisqu’elle atomise la Finlande 6-1 et gagne le droit d’affronter les États-Unis en demi-finale. Le nom du pays a peut-être changé, mais pour beaucoup d’observateurs, c’est le dernier chapitre en date de la bataille au long cours entre Américains et Soviétiques qui va être écrit !

Durant la majeure partie du match, les deux équipes restent crosse à crosse. Après les deux premiers tiers-temps, elles sont à égalité 2-2 avant qu’une poussée décisive de l’Équipe unifiée se conclue par trois buts en six minutes à peine, lui permettant de prendre le large avec un score de 5-2. Les Américains ne reviennent pas et l’Équipe unifiée se retrouve en finale.

Allsport

Là, elle retrouve une fois de plus le Canada et le match est à nouveau serré, puisqu’aucun but n’est marqué au cours des deux premières périodes, pourtant tendues.

Finalement, Vyacheslav Butsayev ouvre le score pour l’Équipe unifiée, avant qu’Igor Boldin ne double la mise à quatre minutes du terme de la partie. Les Canadiens réduisent la marque par l’intermédiaire de Chris Lindberg, mais un dernier but en fin de match de Vyacheslav Bykov scelle la victoire 3-1.

back to top En