skip to content
Espace des athlètes

Une voix grandissante : Histoire de la commission des athlètes

Pendant près de quarante ans, la commission des athlètes du CIO s'est efforcée de faire en sorte que la voix de tous les athlètes soit au cœur du processus décisionnel olympique. Nous examinons ici l'évolution de la commission, issue d'une initiative dotée d'une vision et devenue aujourd'hui un acteur de plus en plus influent en tant que plateforme incontournable de changement, de soutien et d'autonomisation. 

Au fond des archives du Comité International Olympique, il y a une lettre datée d'octobre 1981 décrivant la formation de la toute première commission des athlètes du CIO. Rédigée par le président du CIO de l'époque, Juan Antonio Samaranch, à celui qui finira par lui succéder, Thomas Bach, cette lettre dit : “J'ai décidé de créer au sein du CIO une commission destinée aux athlètes. Cette commission jouera le rôle de porte-parole pour tous les athlètes auprès du Comité International Olympique.”

Les premières réunions de la commission des athlètes

La première réunion de la commission s'est tenue en mai 1982 à Rome. À l'époque, elle était composée de Thomas Bach (GER), Sebastian Coe (GBR), Edwin Moses (USA), Ivar Formo (NOR), Kipchoge Keino (KEN), Vladislav Tretiak (RUS), Svetla Otsetova (BUL) et Bojan Križaj (SLO), et bon nombre des sujets abordés sont toujours d'actualité aujourd'hui. La commission parlait en effet de lutte contre le dopage, d'égalité des sexes, et de conditions pour assurer des Jeux Olympiques exempts de toute pression et influence politique.

IOC

C'est aux Jeux Olympiques de 1988 à Séoul que la commission des athlètes s'est le plus affirmée depuis ses débuts. Elle y a tenu une réunion avec 100 athlètes de 38 pays différents et assurait une permanence quotidienne dans le village olympique. La commission faisait tellement bien la médiation entre les athlètes et les officiels olympiques que le président Samaranch a décidé d'inviter un de ses membres à participer à la réunion de coordination journalière tenue pendant les Jeux.

Élection des membres

Pendant les treize premières années de son existence, les membres étaient tous nommés par le président du CIO. C'est à partir des Jeux Olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer que la majorité en est élue par d'autres athlètes, et au fil du temps, les représentants des athlètes ont pris progressivement un rôle plus important au sein du CIO proprement dit. En 2000, huit membres de la commission des athlètes sont devenus membres du CIO, et le premier représentant des athlètes a rejoint la commission exécutive du CIO.

IOC

Le premier Forum international des athlètes

En 2002, sous l'égide de la commission des athlètes du CIO, s'est tenu à Lausanne le tout premier Forum international des athlètes, une assemblée historique qui a abordé des questions clés telles que la lutte contre le dopage et l'auto-promotion pour les athlètes. La discussion sur ce dernier thème a marqué le début d'une série d'initiatives majeures de la part de la commission visant à aider les athlètes à négocier le processus souvent délicat de transition vers une nouvelle profession une fois terminé leur parcours en compétition ; en point fort, le CIO a proclamé sa responsabilité de soutenir les athlètes à chaque étape de leur carrière.

Trois ans après, le CIO lançait son programme de suivi de carrière pour les athlètes (rebaptisé aujourd'hui Athlete365 Career+), avec à l'appui le portail d'apprentissage destiné aux athlètes (désormais appelé Athlete365 Learning), plateforme de cours en ligne destinée à former et informer les athlètes et leur entourage sur un large éventail de sujets.

La stratégie de la commission des athlètes

Les points de vue des athlètes ont été pleinement pris en compte et ont joué un rôle clé en 2014, lorsque le CIO a dévoilé son Agenda olympique 2020, composé de 40 recommandations pour l'avenir du Mouvement olympique. S'appuyant sur la Recommandation 18 de l'Agenda olympique 2020 – qui réaffirme la nécessité de soutenir les athlètes, à la fois sur l'aire de compétition et en dehors – la  commission a annoncé en septembre 2017 le lancement de sa stratégie (stratégie de la commission des athlètes du CIO ) laquelle énonce sa mission de représenter les athlètes au sein du Mouvement olympique, de s'engager auprès d'eux et de les aider à réussir à la fois dans leur carrière sportive et dans leur vie professionnelle.

Récentes innovations

Ces dernières années, la commission des athlètes du CIO a été à l'origine d'autres innovations importantes. Conformément à une recommandation directe du Forum international des athlètes de 2015, des forums continentaux d'athlètes sont désormais financés dans le cadre des programmes de la Solidarité Olympique.

À la suite des discussions du Forum international des athlètes de 2017, la commission des athlètes du CIO a élaboré les principes de réattribution des médailles olympiques, offrant aux athlètes lésés, ces athlètes privés de lauriers olympiques à cause d'une tricherie, une série d'options leur permettant de recevoir leur dû d'une manière reconnaissant véritablement la valeur de leur performance. Ces principes ont ensuite été approuvés par la commission exécutive du CIO.

À la suite des recommandations formulées lors du Forum de 2017, le CIO a lancé  un référentiel destiné aux fédérations sportives et aux CNO afin de protéger les athlètes contre le harcèlement et le sport.

De plus, une nouvelle initiative d'engagement auprès des athlètes a été lancée sous le nom de Athlete365. Cette marque unique regroupe les nombreux moyens d'information et d'orientation mis à la disposition des athlètes, dont une plateforme numérique centralisée, un soutien en direct pendant les Jeux et aussi à l'échelle nationale grâce aux Fédérations Internationales et aux Comités Nationaux Olympiques.

Getty Images

L'année passée a vu d'autres projets se concrétiser.  Issue d'une initiative historique, élaborée et produite dans le cadre de la stratégie de la commission des athlètes du CIO, la Déclaration sur les droits et responsabilités des athlètes, laquelle présente un ensemble commun de droits et de responsabilités souhaités par les athlètes au sein du Mouvement olympique, a été officiellement adoptée par la Session du CIO en octobre 2018.

À noter encore que la commission médicale et scientifique du CIO travaille en collaboration avec la commission des athlètes à un nouveau projet lié à la santé mentale.

Du 13 au 15 avril 2019 aura lieu le neuvième Forum international des athlètes, avec plus d'envergure que les précédents et un nombre de représentants des athlètes jamais égalé.

Ainsi, près de quarante ans après sa création, la commission des athlètes du CIO demeure aussi pertinente et indispensable que jamais.

back to top En