skip to content
Date
20 avr. 2019
Tags
Actualités Olympiques, Buenos Aires 2018, JOJ
Buenos Aires 2018

Une pléthore de nouveautés à Buenos Aires

Afin de célébrer la deuxième Journée mondiale des Nations Unies pour la créativité et l'innovation le 21 avril, nous vous présentons cinq manières dont les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires 2018 ont placé l'innovation et l'évolution au cœur de leurs préoccupations en Argentine en octobre dernier, renforçant ainsi la réputation des Jeux en tant que précurseurs de nouveaux sports et idées.

CIO
Égalité des sexes

L'innovation phare dans la capitale argentine a été la décision historique de faire des JOJ de Buenos Aires 2018 les tout premiers Jeux Olympiques de l'égalité des sexes – parmi près de 4 000 jeunes athlètes dans 32 sports. "C'est une excellente avancée", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. "Nous avons écrit une page de l'histoire en ayant un nombre égal de femmes et d'hommes qui participaient pour la première fois aux Jeux Olympiques ou aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. Outre le fait d'être un autre grand pas en avant dans la mise en œuvre de l'Agenda olympique 2020, c'est une étape importante pour le sport féminin et pour le Mouvement olympique dans son ensemble".

CIO
Évolution du sport

Conformément à la tradition des JOJ, le programme de Buenos Aires 2018 s'est enrichi de nouveaux sports ainsi que de nouvelles disciplines. Le breaking, le karaté, le roller et l'escalade ont fait leurs débuts olympiques, tandis que le BMX acrobatique, le kitesurf, le handball de plage, le futsal et la gymnastique acrobatique ont été présentés pour la première fois. Trois nouveaux sports de démonstration passionnants – le karting, le polo et le squash – ont également été ajoutés, en vue de leur éventuelle admission au programme des prochaines éditions des JOJ.

Nouveautés

La première journée des JOJ en Argentine a donné le ton en termes d'innovations à tout ce qui a suivi tout au long des Jeux, avec une cérémonie d'ouverture complètement repensée. L'événement s'est en effet éloigné du cadre traditionnel et formel d'un stade de sport et a été organisé pour la première fois de l'histoire olympique moderne dans une rue publique – le boulevard principal de Buenos Aires, l'Avenida 9 de Julio. La célébration dont le style se rapprochait d'un carnaval était centrée autour de l'Obélisque de la ville, célèbre dans le monde entier. Près de 2 000 personnes ont œuvré pour organiser la cérémonie d'ouverture, tandis que 215 000 personnes ont assisté au spectacle. Le point d'orgue de la cérémonie a été le passage de la flamme olympique de la jeunesse aux icônes du sport argentin Paula Pareto et Santiago Lange, lesquels ont allumé la vasque, moment suivi d'un spectaculaire feu d'artifice.

CIO

Des Jeux ouverts à tous

L'objectif de rendre les JOJ aussi accessibles que possible au public s'est à nouveau concrétisé lorsque le comité d'organisation a décidé d'introduire un système électronique gratuit pour faciliter l'accès aux quatre parcs de Buenos Aires, ainsi qu'aux sites indépendants de la ville tels que le club de voile de San Isidro et le club d'athlétisme de San Isidro. Le bracelet numérique était disponible par le biais d'applications en ligne et pouvait être retiré dans une série de points de collecte répartis dans toute la ville. Le bracelet donnait également accès aux festivals des JOJ et à 1 200 activités culturelles et sportives. Ce modèle de billetterie gratuite sera repris lors des JOJ d'hiver de Lausanne 2020.

CIO
Ère numérique

La couverture numérique des JOJ a été plus complète que jamais auparavant. Pour la première fois, Olympic Channel, la chaîne olympique, a proposé une couverture en direct des Jeux, ainsi que du contenu vidéo à la demande. La chaîne a diffusé 550 heures de retransmission en direct de Buenos Aires, dont une émission quotidienne en direct du village olympique de la jeunesse. En outre, les JOJ ont vu l'introduction de l'initiative "Game Changers", dans le cadre de laquelle les athlètes ont été encouragés à partager leurs expériences à Buenos Aires par le biais des médias sociaux. En s'appuyant sur des ateliers avec des experts numériques de la chaîne olympique et des services de radiodiffusion olympiques, ainsi que sur l'interaction avec des influenceurs, les athlètes ont appris à créer un contenu dynamique et attrayant. Au cœur de ce programme : le Game Changers Hub dans le village olympique de la jeunesse, tandis que les athlètes avaient également accès à un pack d'autocollants numériques personnalisés sur Instagram et Snapchat conçu pour les aider à célébrer leurs réalisations aux JOJ.

back to top En