skip to content
Date
04 déc. 2003
Tags
Actu CIO

Une piste de bobsleigh baptisée du nom d'Eugenio Monti


Une minute de silence a été observée en mémoire du bobeur italien Eugenio Monti lors de la cérémonie d'ouverture, le 2 décembre dernier à Turin, de la Ve Conférence mondiale sur le sport et l'environnement. Valentino Castellani, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2006 à Turin (TOROC), a également proposé que la piste olympique de bobsleigh de Cesana Pariol prenne le nom du bobeur, surnommé "il Rosso Volante".




Un grand nom du bob
Eugenio Monti, décédé en début de semaine, a marqué l’histoire du bobsleigh entre 1956 et 1968. Aux Jeux Olympiques d'hiver de Cortina d'Ampezzo, il remporta deux médailles d'argent - dans le bob à deux et le bob à quatre. Le bobsleigh ne figurait pas au programme des Jeux Olympiques d'hiver de 1960, mais lorsque ce sport fit son retour sur la scène olympique en 1964, Eugenio Monti en fit autant, s'adjugeant à cette occasion deux médailles de bronze.




Un boulon qui vaut de l'or
À Innsbruck, le pilote de bob italien se distingua également en aidant les futurs champions olympiques, les Britanniques Tony Nash et Robin Dixon, leur donnant un boulon de son bob pour remplacer celui qu'ils avaient cassé. En 1968, Eugenio Monti avait à son actif neuf titres de champion du monde et quatre médailles olympiques, mais aucune d'or.




Une médaille d'or à 40 ans
L'Italien, alors âgé de 40 ans, savait que les Jeux de Grenoble seraient sa dernière chance d'en obtenir une. Dans l'épreuve du bob à deux, Eugenio Monti, associé à Luciano De Paolis, établit un record dans la dernière descente, finissant à égalité avec les Allemands Horst Floth et Pepi Bader. Mais les Italiens ayant enregistré le meilleur temps des éliminatoires, ce sont eux qui furent finalement sacrés champions olympiques. Eugenio Monti ajouta une deuxième médaille d'or à son palmarès - dans le bob à quatre.




En savoir plus sur Eugenio Monti
Tags Actu CIO
back to top