skip to content
Date
18 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Une participation féminine record


Avec plus de 42 % de femmes parmi les athlètes, Beijing établit un nouveau record en termes de participation féminine aux Jeux Olympiques. Sur les 11 196 athlètes en compétition, 4 746 sont des femmes, qui donnent actuellement le meilleur d'elles-mêmes dans divers sports olympiques. La participation des femmes à la manifestation olympique a sans cesse augmenté, en particulier au cours des vingt dernières années.
 
Les femmes sous les feux des projecteurs
Lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing le 8 août, 63 porte-drapeaux féminins ont conduit leur délégation dans le stade. Le 9 août, la Tchèque Katerina Emmons est devenue la première championne olympique des Jeux de Beijing en s'imposant dans l'épreuve de la carabine à air comprimé 10 m. Parmi les concurrentes présentes à Beijing, les Européennes sont celles qui ont remporté le plus grand nombre de médailles jusqu'ici, suivies des Asiatiques.
 
De Rome à Beijing
En 1960, aux Jeux Olympiques de Rome, 611 femmes prenaient part aux compétitions, soit à peine 11,5 % des athlètes inscrits. En 1980, à Moscou, la participation féminine avait fait un bon pour atteindre les 22 % ou presque. Aux Jeux de Sydney en 2000, le nombre de concurrentes représentait plus de 38 % des 10 651 athlètes en lice. À Athènes, quatre ans plus tard, 4 306 femmes étaient présentes, sur un total de 10 568 athlètes. En 2004, les femmes tenaient la vedette dans 135 épreuves et 26 des 28 sports olympiques. À Beijing, elles concourent dans le même nombre de sports, mais dans 137 épreuves.
 
 Découvrez la Galerie Multimedia
back to top En