skip to content
Date
06 sept. 2004
Tags
Actualités Olympiques ,

Une Olympiade de plus sur les colonnes du Musée


On accède au Musée Olympique par une large esplanade flanquée de six majestueuses colonnes en marbre blanc de Thassos, cadeau du gouvernement hellène pour de la construction du Musée. Elles évoquent le péristyle d’un temple grec. Pourquoi pas celui de Zeus à Olympie où se déroulaient, il y 28 siècles, les Jeux de l’Antiquité ?




Jeux d’été, Jeux d’hiver
Les deux premières colonnes, celles qui font face au lac de part et d’autre du parvis, ont été gravées des numéros, des lieux et des dates des Jeux Olympiques modernes, depuis leur rénovation en 1896 par le baron Pierre de Coubertin. Une colonne pour les Jeux d’hiver, une autre pour les Jeux d’été.




Cinq nouveaux noms depuis l’ouverture…
Depuis l’inauguration du Musée en 1993, un nouveau nom est imprimé dans le marbre lors de chaque nouvelle édition des Jeux. Il y a eu Lillehammer en 1994, Atlanta en 1996, Nagano en 1998, Sydney en 2000 et Salt Lake City en 2002.




…et un sixième depuis peu
28e – Athènes – 2004, ce sont ces indications que le graveur a inscrits récemment sur la colonne. Le CIO, il le connaît bien. Il a souvent travaillé sur des plaques commémoratives ou de décoration. Que pense cet ancien judoka des Jeux Olympiques ? « C’est une excellente chose, je suis cent pour cent pour. Et puis, c’est tellement beau de voir qu’à chaque édition, il y a de nouveaux pays qui participent ! ».
back to top En