skip to content
Date
26 févr. 2006
Tags
Actualités Olympiques

Une médaille d’or au goût particulier


Giorgio Di Centa sera applaudi par des milliers d’Italiens ce soir, lors de la cérémonie de clôture des XXes Jeux Olympiques d’hiver dans un stade olympique comble, lorsqu’il montera sur la plus haute marche du podium pour sa victoire remportée ce matin à Pragelato dans le 50 km en ski de fond. C’est le président du CIO, Jacques Rogge, qui remettra sa médaille d’or à cet Italien âgé de 34 ans. Il y a quelques jours, Di Centa s’était également imposé avec ses coéquipiers dans le relais 4 x 10 km.
 
 
Giorgio et Manuela Di Centa
Giorgio Di Centa n’est pas le premier Di Centa à entrer dans l’histoire olympique. Sa sœur, Manuela, a remporté une médaille dans chacune des cinq épreuves de ski de fond à Lillehammer en 1994 : une médaille d’or dans les 15 et 30 km, une médaille d’argent dans le 5 km et la poursuite, et enfin une médaille de bronze dans le relais 4 x 5 km. Quatre ans plus tard, à Nagano, elle ajoutait à son palmarès une nouvelle médaille de bronze dans le relais.
   
De l’Everest au Musée Olympique de Lausanne

Manuela Di Centa a été élue membre du CIO en 2002. Elle siègera au sein de l’autorité suprême du Mouvement olympique et de sa commission des athlètes jusqu’en 2010. Durant ces Jeux, elle a occupé la fonction de maire du village olympique de Turin. Manuela Di Centa a également fait la une des journaux récemment pour son ascension des grands sommets des cinq continents, dont l’Everest, afin de promouvoir les valeurs olympiques. Elle a du reste fait don de son équipement au Musée Olympique de Lausanne.

 

 

SPORTS D'HIVER



Recherchez un athlète
 
back to top En