skip to content
Date
23 nov. 2009
Tags
Actu CIO ,

Une fascinante sculpture au Musée Olympique


La semaine passée, au Musée Olympique de Lausanne, a eu lieu la cérémonie de donation d’une étrange sculpture. Elle s’intitule Born Fast et représente le squelette d’un pied en position de départ pour une course de vitesse. Haute de 2,62 m et réalisée en bronze peint en blanc, cette impressionnante sculpture est l’œuvre de l’artiste sud-coréen Lee Hyungkoo.

La statue a été dévoilée dans le parc olympique en présence de Jacques Rogge, président du CIO, Yong Sung Park, ancien président de la Fédération Internationale de Judo, aujourd’hui président du Comité Olympique Coréen, Anton Geesink, membre du CIO et champion olympique de judo à Tokyo en 1964, Francis Gabet, directeur du Musée Olympique, ainsi qu’une importante délégation coréenne.

C’est pour exprimer sa reconnaissance au Mouvement olympique que Yong Sung Park a commandé cette sculpture à Hyungkoo Lee et l’a offerte au Comité International Olympique qui l’a faite ériger dans le parc du Musée Olympique.

Dans son allocution et fort de son expérience en chirurgie orthopédique, Jacques Rogge a expliqué, que de récentes recherches avaient prouvé que la capacité à courir vite dépend beaucoup de la morphologie d’un pied. Il a rappelé également que la sculpture Born Fast illustrait parfaitement le vœu cher au CIO: allier sport, art & culture.

Hyunkoo Lee est né en 1969. Il a fait ses études universitaires en Corée et aux Etats-Unis avant de s’installer à Séoul en 2002. Une série de ses œuvres, intitulée Animatus, dans la tradition du pop art, a été présentée en 2008 au Musée d’histoire naturelle de Bâle et, lors de la 52e Biennale de Venise en 2007, le pavillon coréen a été entièrement consacré à ses œuvres.

Tags Actu CIO ,
back to top