skip to content

Une épreuve de hockey sur glace à 3 contre 3 bientôt aux Jeux Olympiques d'hiver ?

Ice Hockey OIS
Les formats plus courts et plus rapides de sports traditionnels, comme le basketball 3x3, le cricket Twenty20 ou encore le beach volley, sont de plus en plus populaires à travers le monde. Le hockey sur glace à 3 contre 3 va-t-il devenir le dernier sport en vogue ?


Les épreuves 3 contre 3 par multinations aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020 viennent de prendre fin et les concurrents semblent bien de cet avis.

"Mon rêve est de participer en 3 contre 3 aux Jeux Olympiques d'hiver, donc j'espère de tout cœur que cette discipline va continuer de croître" a déclaré Yam Yau (HKG), qui a remporté l'or dans le tournoi masculin avec l'équipe verte. C'est la première fois que Hong Kong remporte une médaille aux Jeux d'hiver. "Nous étions très stressés avant le match, mais nous en avons fait abstraction et nous avons gagné. C'est incroyable d'avoir remporté les premières médailles d'hiver pour Hong Kong."

L'équipe rouge a décroché la médaille d'argent et l'équipe brune la bronze.

Ice Hockey OIS

Luisa Wilson (MEX) a également marqué l'histoire lors de l'épreuve féminine en récoltant la première médaille olympique d'hiver pour le Mexique avec l'équipe jaune.

"Avoir une médaille d'or autour du cou est tout simplement un sentiment incroyable. C'est super pour le Mexique, mais c'est avant tout une victoire d'équipiers de différentes nations et c'est ce qui me plaît. Nous nous sommes vraiment données ; le 3 contre 3 c'est génial !" s'est-elle réjouie.

Luisa Wilson OIS

L'équipe noire a remporté l'argent, tandis que l'équipe bleue a vaincu la brune pour le bronze.

"Je me souviendrai de ce moment pour le restant de mes jours" s'est exclamé Luka Banek (CRO) qui a remporté le bronze avec l'équipe brune dans l'épreuve masculine. "J'aimerais beaucoup voir nos aînés y jouer, pas seulement nous les jeunes. C'est bien arrivé avec le basketball, donc pourquoi pas avec le hockey ?"

Ice Hockey OIS

Le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, Rene Fasel (SUI) est ouvert à l'idée d'intégrer le 3 contre 3 aux Jeux Olympiques d'hiver : "C'est la première fois que nous organisons ce type de tournoi, et cela a été une grande surprise. Je suis plutôt vieux et peut-être un peu conservateur, mais

nous aimerions voir du 3 contre 3 à Gangwon 2024 [Jeux Olympiques de la Jeunesse]. En discutant avec d'autres membres de la Fédération, j'ai noté que plusieurs étaient très enthousiastes à l'idée de le passer au niveau senior. Nous ne sommes pas contre une évolution de notre sport, tout comme l'a fait le basketball l'a fait avant nous. C'est un format amusant."

Ice Hockey OIS

Les fans à l'intérieur du stade Vaudoise sont d'accord :
"Le 3 contre 3 est une très bonne idée. Je tiens à féliciter le CIO et la Fédération de hockey pour cette invention" a déclaré Takashi Linzbichler, père de Marja Linzbichler (AUT) qui a joué dans l'équipe brune.

"C'est une très belle opportunité pour les athlètes de pays qui n'ont pas une grande tradition de hockey. Je ne sais pas si on pourrait faire une épreuve multinations aux Jeux Olympiques, car nous sommes trop habitués à voir les pays jouer les uns contre les autres. Mais le 3 contre 3 pourrait bien fonctionner dans ce format."

Ice Hockey OIS

Une seule question demeure pour les nouveaux amis du 3 contre 3 :
à quel coéquipier vont-ils rendre visite en premier ?

"J'aimerais aller en Australie pour voir Sai [Lake]" a répondu Banek. "Je vais aller rendre visite à mon nouvel ami, Rastislav Elias, en Slovaquie", a déclaré Matyas Sapovaliv (CZE). Enfin, Wilson espère "revoir sa coéquipière italienne [Elisa Innocenti] dans son pays natal."

 

Que le 3 contre 3 arrive jusqu'aux Jeux Olympiques d'hiver ou non, une chose est sûre :
il a marqué les esprits.

back to top En