skip to content
Date
09 mars 2012
Tags
Rio 2016 , Actu CIO

Une délégation du CIO rencontre la présidente du Brésil


Conduite par Nawal El Moutawakel, présidente de la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO), une délégation composée de Gilbert Felli, directeur exécutif pour les Jeux Olympiques, et de Christophe Dubi, directeur des sports, a rencontré à Brasilia Dilma Rousseff, présidente du Brésil, dans le cadre d'une visite au pays hôte des Jeux Olympiques d'été de 2016

S'exprimant à l'issue de la réunion, Nawal El Moutawakel a déclaré : "Alors que l'édition de 2012 à Londres approche à grands pas, ce sera bientôt à Rio d'être sous le feu des projecteurs. Il est donc opportun pour nous de rencontrer la présidente Dilma Rousseff. Cette dernière a toujours apporté un soutien inconditionnel au projet olympique de Rio et la réunion de ce jour nous l'a confirmé. De fait, l'importance de ces Jeux Olympiques pour les Brésiliens est évidente et c'est ce qui est ressorti de toutes nos discussions."

Cette réunion, dont la date a coïncidé avec la Journée internationale de la femme, a permis aux deux femmes de discuter des progrès réalisés dans le cadre du projet Rio 2016. La présidente Dilma Rousseff en a d'ailleurs profité pour réitérer le soutien sans faille de son gouvernement à ces Jeux. Parmi les personnes présentes lors de cette réunion, des parties prenantes clés du projet olympique brésilien, notamment Aldo Rebelo, ministre brésilien des Sports, Sergio Cabral, gouverneur de l'État de Rio de Janeiro, Edouardo Paes, maire de Rio de Janeiro, Márcio Fortes, président de l'APO, et  Carlos Arthur Nuzman, président du comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2016 à Rio.
 
Ainsi que l'a commenté Nawal El Moutawakel : "Le défi qui attend l'équipe brésilienne est important étant donné la portée des Jeux et la date limite immuable du 5 août 2016. Le comité d'organisation de Rio 2016 et ses partenaires continuent à respecter leurs engagements, mais comme nous l'avons répété depuis le premier jour, il n'y a pas une seconde à perdre. Nous avons été rassurés de voir que le soutien du gouvernement que nous avions constaté depuis la phase de candidature restait solide, tous les niveaux de l'État travaillant de concert avec le comité d'organisation pour offrir une formidable édition des Jeux Olympiques en 2016."
 
Soulignant l'étroite coopération entre les trois niveaux du gouvernement et le comité d'organisation, le président de Rio 2016, Carlos Arthur Nuzman, a fait remarquer combien cette collaboration permettait au projet olympique d'avancer rapidement et efficacement, tout en permettant une impressionnante transformation de la ville. Ainsi qu'il l'a déclaré : "Nous sommes très heureux de travailler avec les trois niveaux de gouvernement pour faire de Rio 2016 un exemple pour les futures villes hôtes des Jeux. Je suis convaincu que Rio de Janeiro sera le meilleur exemple de transformation d'une ville de l'histoire des Jeux Olympiques et il ne fait pour moi aucun doute que le travail que nous accomplissons ensemble aujourd'hui laissera un formidable héritage aux générations futures."

La réunion s'est tenue au Palácio do Planalto à Brasilia, et a coïncidé avec la revue de projet de Rio organisée par le CIO. Il s'agit d'une visite régulière des membres dirigeants de la commission de coordination du CIO et des membres de l'administration du CIO qui a lieu entre les visites de la commission de coordination. Au cours de cette visite, les membres de la commission ont également assisté à l'annonce du nom du concepteur du terrain de golf pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio et ont visité le parc des athlètes et le projet Porto Marvilha.
 
La prochaine visite de la commission de coordination se tiendra du 4 au 6 juin 2012.

back to top En