skip to content
Date
16 mai 2006
Tags
Actualités Olympiques

Un symbole de la Trêve Olympique dans le parc du Musée


Le parc du Musée Olympique s’est enrichi d’une nouvelle sculpture, qui symbolise la Trêve Olympique. Il s’agit d’une stèle en bronze patiné vert décorée des anneaux olympiques et du symbole de la Trêve : une colombe stylisée tenant en son bec un rameau d’olivier. Le monument a été dévoilé par Jacques Rogge, président du CIO et président de la Fondation Internationale pour la Trêve Olympique (FITO), et par les deux vice-présidents de la FITO, George Papandreou et Fanny Palli-Petralia.
 
Présentation aux Nations Unies
A l’origine, l’œuvre avait été commandée à l’artiste espagnole Rosa Serra par le philanthrope américain Irwin Belk. Le mécène l’avait ensuite offerte à la FITO à l’occasion de la deuxième réunion de la Fondation à New York au siège des Nations Unies en mai 2001 à laquelle assistait le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan.
 
La FITO à l’ONU
C’était la première fois qu’une entité du Mouvement olympique tenait réunion dans cette enceinte où le sort de l’humanité est passé en revue chaque jour de l’année. L’assemblée générale des Nations Unies, qui compte 191 états membres, siège de septembre à décembre chaque année et aborde tous les sujets en commission ou en session plénière. C’est ainsi que l’assemblée générale examine tous les deux ans le projet de résolution du CIO sur la Trêve Olympique soumis par l’intermédiaire du pays hôte des Jeux Olympiques.
 
Un mécène du sport et de l’Olympisme

Irwin Belk est un passionné de sport et d’Olympisme. Homme d’affaires originaire de Caroline du Sud, aujourd’hui à la retraite, il a été membre du Comité National Olympique américain pendant plus de 30 ans et continue d’œuvrer en faveur du sport. En 2002, il a été décoré de l’Ordre olympique. Quant à Rosa Serra, l’une des artistes les plus talentueuses d’Espagne, on ne compte plus les œuvres qu’elle a dédiées au sport. On se souviendra de la «Suite Olympique», un ensemble de 22 sculptures qui avaient fait l’objet d’une exposition au Musée Olympique (provisoire) en 1987 et sont maintenant propriété du CIO.

 Accueil du Musée

back to top En