skip to content
IOC/Greg Martin
PyeongChang 2018

Un regard dans les coulisses de la diffusion olympique

Le président du CIO, Thomas Bach, s'est rendu aujourd'hui au Centre International de Radio et Télévision (CIRTV) des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. Il y a rencontré les partenaires officiels de la diffusion olympique, ainsi que des représentants d'OBS (Olympic Broadcasting Services), l'organisme de diffusion hôte chargé des opérations et de la couverture de diffusion à chaque édition des Jeux Olympiques.


Au cours de sa visite, le président du CIO a félicité OBS et les partenaires de diffusion sur le travail déjà accompli jusqu'à présent : “Merci de faire votre travail avec une telle excellence. Les réactions à nos programmes que nous recevons du monde entier sont vraiment très réjouissantes. Tous ensemble, nous nous lançons dans l'ère du numérique, et nous avons trouvé des formules qui démontrent que les plateformes numériques peuvent être complémentaires à la télévision linéaire. Selon les réactions qui nous ont été communiquées, vous avez réalisé ce couplement avec brio, nous permettant ainsi de toucher plus que jamais auparavant la jeune génération. C'est l'un des messages clés qui ressortent de ces Jeux d'hiver à PyeongChang. Il y a, comme toujours, de l'innovation aux Jeux Olympiques et vos collègues nous ont rapporté qu'ils étaient extrêmement satisfaits de la production d'OBS et qu'un nouveau grand pas en avant avait été franchi dans le domaine de la retransmission des sports olympiques. Vous ne relayez pas seulement l'excellence sportive et les exploits des athlètes, mais également l'esprit olympique et tout ce qu'il signifie. Cet esprit, on peut le ressentir et l'expérimenter en direct. Les Jeux sont bien plus que du sport.”

IOC/Greg Martin

Les téléspectateurs du monde entier auront accès à une couverture des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 bien plus importante que n'importe quelle édition précédente des Jeux d'hiver, avec un nombre record d'heures de diffusion sur les médias numériques. De plus, la somme de contenu sur les plateformes numériques devrait être proche du double du contenu retransmis à la télévision.

IOC/greg Martin

Pour obtenir ce résultat, plus de contenu que jamais auparavant – 5 000 heures d'images au total – sera mis à disposition par le diffuseur hôte OBS. Plus de cinq milliards de personnes dans le monde auront accès à la couverture télévisée des Jeux de PyeongChang 2018. Sur le territoire de la République de Corée, la couverture télévisée de PyeongChang 2018 sera deux fois plus importante que celle de Sotchi 2014, tandis qu'aux États-Unis, NBC Universal proposera plus de 2 400 heures de couverture sur les plateformes télévisuelles et numériques – un record sur territoire américain pour des Jeux d'hiver et une couverture presqu'aussi importante que pour les Jeux de Vancouver 2010 et de Sotchi 2014 réunis.

Pour en savoir plus sur la diffusion olympique, consulter le guide médias du marketing (en anglais uniquement)

back to top En