skip to content
Date
12 sept. 2011
Tags
Actu CIO , Médicale et scientifique

Un rapport d’expert du CIO vise à améliorer la santé des jeunes


La commission médicale du CIO, dirigée par le Prof. Arne Ljungqvist, a publié une déclaration de consensus intitulée “La santé et la condition physique des jeunes grâce à l’activité physique et sportive”, résultat concret d’une conférence qui s’est tenue à Lausanne en janvier 2011 et à laquelle ont participé d’éminents experts médicaux, des physiologistes de l’exercice, des épidémiologistes et autres experts du sport venus du monde entier.

Ce document unique définit les conséquences de l’inactivité sur la santé. Il identifie les facteurs déterminants de la pratique sportive et de l’abandon de celle-ci, et donne des recommandations concernant des solutions et des partenariats mondiaux possibles. L’objectif ultime de cet effort scientifique est d’améliorer la santé et la condition physique des jeunes à travers le monde, diminuant ainsi la morbidité et la mortalité provoquées par des maladies non transmissibles.

Lutte contre les maladies non transmissibles

L’obésité et l’inactivité physique sont deux des principaux facteurs de risque des maladies non transmissibles, qui comprennent notamment les maladies cardiaques, les diabètes et l’ostéoporose. Au moins 2,6 millions de personnes meurent chaque année des conséquences d’un surpoids ou d’une obésité, et les enfants ne sont pas épargnés. On estime à 20 millions minimum le nombre d’enfants de moins de cinq ans qui étaient en surpoids en 2005. L’obésité infantile est associée à un risque plus grand de mort prématurée et de handicap durant l’âge adulte. Aussi l’activité physique et sportive a-t-elle un rôle important à jouer pour stopper cette tendance dangereuse. Ce thème figure également en tête des priorités des Nations Unies et le président du CIO, Jacques Rogge, s’adressera à l’Assemblée générale de l’ONU lors d’un sommet spécialement consacré à ce sujet le 19 septembre à New York.  

Informations concernant la conférence

La réunion sur “La santé et la condition physique des jeunes grâce à l’activité physique et sportive”, tenue en janvier 2011 à Lausanne, était présidée par le Prof. Arne Ljungqvist et coordonnée par le docteur Margo Mountjoy, membre du groupe Jeux de la commission médicale du CIO. Des physiologistes de l’exercice, des épidémiologistes et d’autres éminents experts du sport venus du monde entier y ont participé pour examiner la documentation scientifique disponible et adresser des recommandations afin de promouvoir l’activité physique et sportive ainsi que la prévention de maladies non transmissibles provoquées par l’inactivité.

Rôle de la commission médicale du CIO

À la suite de la création de l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) en 1999, la commission médicale du CIO a vu son rôle évoluer, passant de la gestion de la lutte contre le dopage dans le sport à un engagement actif en faveur de la promotion de la santé grâce à la pratique sportive. À cette fin, toute une série de réunions de consensus ont été organisées sur les thèmes suivants notamment :
• L'entraînement au sport d'élite chez l'enfant (2005)
• Le harcèlement et les abus sexuels dans le sport (2007)
• Lésions des LCA chez la femme athlète en l'absence de contact (2009)
• Utilisation de plasma enrichi en plaquettes dans la médecine du sport (2010)
• Détermination de l’âge chez les jeunes athlètes de haut niveau (2010)

Lire la déclaration de consensus (en anglais)^

Présentation (en anglais) : Health and Fitness of young people through sport

 

back to top En