skip to content
Date
11 févr. 2014

Un prix pour le champion de la lutte contre le dopage

"C'est un moment très émouvant et aussi l'occasion de regarder un peu en arrière. Nous poursuivrons notre lutte contre le dopage dans le but de le maîtriser. Une récompense comme celle-ci donne un nouveau sens à la vie", a déclaré le professeur Arne Ljungqvist lorsqu'il a reçu le Prix humanitaire 2014 de Global Sport Development (GSD) au nom de sa Fondation PALJF (Fondation antidopage du professeur Arne Ljungqvist).


Ce prix récompense les efforts soutenus déployés par le professeur Arne Ljungqvist pour la protection des athlètes propres, efforts qu'il fournit depuis plus de 40 ans.

Olympien lui-même, il a occupé plusieurs postes après sa carrière sportive, notamment la présidence du Conseil suédois des sports et celle de la commission médicale de l'IAAF avant de rejoindre le CIO et sa commission médicale puis l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) dès sa création.

"Ces dix dernières années, en tant que président de la commission médicale du CIO, Arne Ljungqvist a été l'une des personnalités les plus importantes et essentielles de la lutte contre le dopage et la protection des athlètes propres", a relevé Uğur Erdener, le membre de la commission exécutive du CIO qui a représenté Thomas Bach, président du CIO, lors de la cérémonie de remise du prix le 8 février à la maison des États-Unis à Sotchi.

« Je pense que ce prix humanitaire est extrêmement important. Totalement impossible selon moi qu’il ait pu être attribué à quelqu’un de plus méritant » a souligné Sir Craig Reedie, vice-président du CIO et président de l’AMA.

Outre cette récompense, GSD a remis au professeur Ljungqvist une subvention de USD 100 000 pour sa fondation PALJF. Cette fondation met l'accent sur la lutte contre le dopage en tant que question de santé publique, les drogues se répandant au-delà du contexte sportif et dans  la société au sens large.

 

back to top