skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

Un partenariat doré et le bain de la victoire pour Giacomo Casadei

Parfaitement en phase avec Darna Z, le cheval qu'il s'est vu attribuer aux JOJ par tirage au sort, l'Italien Gicacomi Casadei remporte samedi 13 octobre la compétition individuelle de saut d'obstacles après barrage. Avec ses jeunes adversaires, qui l'ont balancé dans la rivière après sa victoire, ils ont bien l'intention de ne pas se perde de vue.


La journée triomphale de Giacomo Casadei s'est achevée par un "bain de victoire" après que le médaillé d’or ait été jeté dans une rivière du parcours par ses adversaires. Il n'y avait aucune marge d'erreur possible dans cette compétition individuelle de saut d'obstacles des JOJ de Buenos Aires 2018. Casadei est entré en piste en sachant que son dernier parcours en selle sur Darna Z, devait être à la fois sans-faute et le plus rapide possible. C'est précisément ce qu'il a accompli.

Treize des trente cavaliers avaient réalisé le sans-faute lors du premier tour. Cinq, dont Giacomo Casadei, n'ont pas fait tomber de barre au deuxième tour, ce qui a entraîné un barrage pour les médailles. Le jeune cavalier italien a encore réalisé un parcours parfait, et l'a terminé plus de deux secondes plus vite que son plus proche rival, l'Émirati Omar Almarzooqi. "Je suis super content", s'est exclamé Casadei. "Je ne m'y attendais vraiment pas du tout."

 

Ses parents ont économisé pendant des mois pour faire le voyage depuis Bologne afin d'assister à sa compétition, et l'adolescent qui a aussi gagné l'argent avec le Team Europe dans la compétition internationale disputée plus tôt aux JOJ, leur en a été particulièrement reconnaissant.

CIO/OIS

Deux cavaliers devaient encore s'élancer dans ce barrage après Casadei : l'Argentin Richard Kierkegaard et le Hondurien Pedro Espinosa, ce qui lui a mis les nerfs à vif, et il a sauté de joie quand il a réalisé que la médaille d'or était à lui.


Pour mes parents et ma famille qui sont venus me soutenir, ça a été un gros effort de venir ici. Mais maintenant, je sens que ça valait la peine. Giacomo Casadei Italie

Terminer avec la médaille d'argent n'a pas semblé perturber Omar Almarzooqi,, malgré le fait qu'il ait réalisé trois parcours parfaits avec sa monture La Corina Lala. Le jeune cavalier de 15 ans a admis être "fou des chevaux", soulignant que l'opportunité d'acquérir aux JOJ l'expérience d'une compétition de très haut niveau l'avait inspiré pour se fixer de nouveaux objectifs "Je ne peux pas m'arrêter. Je ne m'arrêterai pas. C'est dans mon sang ", a-t-il dit. "Si je ne vais pas aux écuries tous les jours, je suis inquiet de ne pas y être. Je finis l'école, je rentre chez moi, puis je vais aux écuries. J'y suis au quotidien pendant trois ou quatre heures. "

CIO/OIS

WhatsApp pour garder le contact

Pedro Espinosa a pris le bronze en selle sur Llavaneras Genquina après avoir remporté le titre avec l'équipe d’Amérique du Nord dans l'épreuve de saut d'obstacles internationale. Le Honduras n'avait jamais remporté de médaille olympique avant cette semaine. "J'espère que cela pourra inspirer les honduriens et montrer à tous que nous pouvons concourir au plus haut niveau. Nous pouvons réaliser de grandes choses ".

Espinosa a aussi expliqué qu'avec de nombreux autres cavaliers, ils ont rejoint un groupe WhatsApp pour rester en contact et continuer à échanger des blagues, des piques et des astuces d'entraînement. Il espère bien qu'un jour, ils se retrouveront aux Jeux olympiques. "Nous avons tous pu nous connecter. Nous sommes tous amis maintenant. Même Luciana (l'athlète modele et olympienne portugaise Luciana Diniz) fait partie de notre groupe WhatsApp. Elle a été vraiment adorable avec nous. Elle nous a expliqué dans quelle configuration mentale nous devions nous trouver, avant, pendant et après la compétition. Aujourd'hui, durant mon épreuve, j'ai carrément utilisé ce qu'elle m'a appris; "

La compétition par équipes internationales disputée plus tôt à Buenos Aires s'était également décidée après barrage. Casadei et Espinosa étaient montés sur le podium avec leurs formations respectives, et c'est l'Afrique qui avait pris le bronze.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En