skip to content

Un nouveau guide réalisé pour le CIO et l'UEFA aide à identifier des solutions plus durables en matière de marque et de signalétique pour les événements

IOC - Alex Livesey
Afin d'améliorer la durabilité des événements, le Comité International Olympique (CIO) a fait équipe avec l'Union des associations européennes de football (UEFA) pour commander une étude technique qui identifie des solutions durables en matière de marque et de signalétique.

Le guide, intitulé "Environmental impact evaluation of branding and signage solutions for events" ("Évaluation de l'impact environnemental des solutions en termes de marque et de signalétique pour les événements"), explore les matériaux utilisés en matière de marque et de signalétique lors des événements, tels que les bannières, les drapeaux, les habillages de scène ou les panneaux d'information, et identifie les principes clés afin d'améliorer leur conception et les décisions d'achat.

"La marque et la signalétique sont essentielles pour donner de la couleur à un événement et susciter l'intérêt des participants, mais elles peuvent aussi être une source importante de déchets", déclare Marie Sallois, directrice du département du développement de l'organisation et du développement durable au CIO. Et de poursuivre : "Une meilleure compréhension de la composition des matériaux utilisés pour la signalétique et de la manière d'optimiser leur cycle de vie peut contribuer à réduire leur impact sur l'environnement. Ce guide est une première tentative visant à améliorer nos connaissances sur ce sujet et à encourager une production et une utilisation plus responsables de ces matériaux lors des événements."

Les matériaux et structures réutilisables sont de plus en plus présents lors des événements, mais le besoin de nouveaux matériaux imprimés ou personnalisés demeure. Selon le guide, bon nombre de matériaux sont synthétiques, ce qui les rend faciles à utiliser en raison de leur légèreté, mais difficiles à réutiliser ou à recycler.

IOC

Destiné aux organisateurs d'événements et aux professionnels de la durabilité, et produit par les experts en environnement Anthesis, le guide évalue l'impact environnemental de plus de 40 matériaux utilisés pour l'affichage des marques et la signalétique, y compris les plus novateurs tels que les bannières en plastique recyclé ou les panneaux en dur incorporant un contenu biosourcé. Il décrit également des principes directeurs afin d'améliorer la prise de décision au sein des organisations qui les acquièrent.

Le guide fournit notamment :

  • un cadre pour comparer les produits conventionnels avec des produits alternatifs commercialisés comme plus durables, à travers cinq catégories principales : les panneaux en dur, les graphiques modulables, les matériaux structurels, les revêtements de sol et les autocollants et films auto-adhésifs ;
  • une analyse comparative de l'impact environnemental des matériaux ;
  • un résumé des observations clés et des recommandations pour l'approvisionnement ;
  • des informations complètes sur la recyclabilité réelle des matériaux et leur score global de circularité, ainsi que des conseils sur la gestion de la fin de vie dans différents contextes ; et
  • des études de cas décrivant certaines des solutions les plus avancées pour réduire l'impact du cycle de vie des matériaux.

Sur la base des recommandations du guide, le CIO travaille avec plusieurs autres organisateurs de grands événements afin de définir un ensemble de critères d'achat durable pour les solutions en matière de marque et de signalétique. Le guide a également été partagé avec les futurs comités d'organisation des Jeux Olympiques afin de les aider à orienter leurs décisions d’achats.

IOC

Dans le droit fil de l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique, le CIO s’est engagé à faire instaurer des pratiques durables au sein des Fédérations Internationales (FI) de sport, des Comités Nationaux Olympiques (CNO) et de la communauté sportive dans son ensemble. Le CIO lui-même réduit les déchets produits dans ses locaux et travaille avec ses fournisseurs afin de veiller à ce que les matériaux utilisés lors de ses manifestations proviennent de sources d’approvisionnement responsables. En juin 2018, le CIO a participé à la campagne "Océans propres" d'ONU Environnement, laquelle entend lutter contre la pollution plastique des océans, et a appelé l'ensemble du Mouvement olympique à faire de même. En 2020, le CIO a publié le guide "Plastic Game Plan for Sports ("Le plan plastique pour le sport")", guide qui a pour ambition d'aider la communauté sportive à lutter contre la pollution plastique.

Ce nouveau guide en matière de marque et de signalétique sera régulièrement mis à jour afin de refléter l'évolution du marché et les besoins des parties prenantes.  

back to top En