skip to content

Un mémorial inauguré en hommage aux victimes de l’attentat de Munich 1972

Ankie Spitzer avait les larmes aux yeux en revenant aujourd'hui au Parc olympique de Munich. Le mémorial attendu de longue date a été inauguré aujourd'hui. Son mari, André, entraîneur d'escrime, a été tué il y a 45 ans dans l'attaque terroriste contre les valeurs olympiques qui a coûté la vie à douze personnes.

Elle n'était pas seule aujourd'hui. Elle était accompagnée des membres des familles d'Israël ainsi que de la famille du policier allemand qui ont perdu un être cher durant les Jeux Olympiques de 1972.

“Vous n'êtes pas seuls aujourd'hui dans votre douleur”, a déclaré le président allemand Frank-Walter Steinmeier, face à son homologue, le président israélien, Reuven Rivlin.

Le président du CIO, Thomas Bach, a admis pour sa part : "Je sais qu'aucune cérémonie ni aucun mémorial ne peuvent combler le vide laissé par ceux dont les vies ont été enlevées si violemment. J'espère sincèrement que ce mémorial sera un symbole de notre chagrin partagé ; qu’il servira à sensibiliser les générations actuelle et futures ; qu’il sera une marque de notre détermination à défendre nos valeurs olympiques de paix et de tolérance. "

Le Comité International Olympique a contribué financièrement à ce mémorial.

back to top En