skip to content
Développement durable

Un guide soutenu par le CIO explique comment des sites durables peuvent contribuer à la préservation de l'environnement

Un nouveau guide rédigé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) en collaboration avec le Comité International Olympique (CIO) explique comment une planification rigoureuse des nouveaux sites et installations de sport, un choix judicieux pour leur emplacement et une conception minutieuse peuvent aider à éviter d'éventuelles retombées négatives sur l'environnement et même contribuer à sa préservation. 

Préparé dans le cadre du partenariat entre le CIO et l'IUCN, ce guide, baptisé Sport and Biodiversity: Guidelines for mitigating biodiversity impacts of new sports venues (en anglais uniquement), est paru à l'occasion de l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement qui se tient actuellement à Nairobi, au Kenya. Cet ouvrage donne au mouvement sportif mondial de précieux conseils sur la manière d'intégrer les considérations relatives à la biodiversité dans l'aménagement des sites sportifs et identifie les moyens par lesquels ces aménagements peuvent améliorer la préservation du milieu naturel.

"Un environnement sain est essentiel pour la viabilité à long terme de l'industrie du sport ainsi que pour les athlètes et les communautés qui investissent dans cette voie", a déclaré la directrice générale de l'IUCN, Inger Andersen, qui vient d'être nommée directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l'environnement (ONU Environnement). "Il est dans l'intérêt de tous de veiller à ce que les nouvelles installations sportives aient le moins d'impact possible sur la biodiversité et d'offrir des espaces extérieurs sains aux générations à venir."

Ce guide est le premier du genre à donner des conseils précis sur la façon de tenir compte de l'environnement à toutes les étapes du processus de construction des installations sportives. Christophe de Kepper Directeur général du CIO

"Nous sommes fiers de nous être associés à l'IUCN afin d'aider le mouvement sportif à contribuer à la préservation du milieu naturel dont il a tellement besoin," a expliqué le directeur général du CIO, Christophe De Kepper. "Ce guide est le premier du genre à donner des conseils précis sur la façon de tenir compte de l'environnement à toutes les étapes du processus de construction des installations sportives. Il aidera tous ceux qui interviennent dans l'aménagement des sites à comprendre l'impact qu'ils sont susceptibles d'avoir sur l'environnement et à s'assurer que les événements sportifs laissent un héritage positif et durable aux populations locales et au milieu naturel."

Selon le guide, les organisations de sport, les autorités publiques et les institutions financières, ainsi que tous ceux qui participent à la construction et au démantèlement des installations sportives, ont un rôle à jouer dans la protection et la préservation de l'environnement, que ce soit en évitant de porter atteinte aux sites inscrits au patrimoine mondial et aux zones protégées, comme les parcs nationaux et les réserves naturelles, ou encore en restaurant des sites dégradés, en utilisant des matériaux durables et en soutenant les efforts déployés au niveau local pour préserver la biodiversité.

Ainsi, durant la planification du parc olympique des Jeux de Sydney en 2000, une colonie de grenouilles Dryopsophus aureus (grenouilles vertes et dorées) – une espèce menacée – avait été découverte là où devaient être construits les courts de tennis. Les terrains ont donc été déplacés dans un endroit du parc où il n'y avait aucune contrainte écologique. À l'ouverture des Jeux, une somme supérieure à un million de dollars australiens avait été affectée à la protection de cette espèce et notamment à l'aménagement d'un habitat adapté.

Le parc olympique de Londres pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2012 a été conçu pour aider à la réhabilitation d'un secteur clé de l'est londonien, tout en améliorant l'intégrité écologique des zones en aval de la Lea Valley. Dans le cadre du plan d'action établi en faveur de la biodiversité, des solutions novatrices ont été proposées afin de créer des habitats naturels pour différentes espèces d'oiseaux et de chauves-souris sur les ponts du parc.

Au Portugal, l'aménagement du parcours de golf West Cliffs près de Lisbonne a permis à des graines dormantes stockées dans la couche arable de pousser, créant une mosaïque de plus de 15 hectares de communautés végétales côtières (de type taillis) et offrant un habitat à diverses espèces indigènes.

Le CIO s'est résolument engagé à ce que le Mouvement olympique intègre les principes de durabilité dans toutes ses activités et devienne un moteur du développement durable. Marie Sallois Directrice du CIO en charge du développement de l'organisation

"Le CIO s'est résolument engagé à ce que le Mouvement olympique intègre les principes de durabilité dans toutes ses activités et devienne un moteur du développement durable", a confié Marie Sallois, directrice du CIO en charge du développement de l'organisation, de la marque et de la durabilité. "En nous associant à des leaders mondiaux de la durabilité comme l'IUCN, nous avons pour ambition de permettre à la communauté sportive d'accéder aux meilleures connaissances disponibles en la matière."

Ce guide est le deuxième ouvrage d'une série de publications à paraître dans le cadre du partenariat conclu en 2016 entre l'IUCN et le CIO. En vertu de cet accord de collaboration, l’UICN a déjà apporté une contribution majeure au processus de candidature pour les Jeux Olympiques de 2024/2028 ainsi qu'à divers autres domaines liés à la stratégie du CIO en matière de durabilité.

Le guide est disponible en ligne ici.

back to top En