skip to content
Date
17 août 2005
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Un groupe de travail de la Commission de Coordination du CIO à Beijing et Hong Kong


Un groupe de travail de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing en 2008, conduit par le président de la commission, Hein Verbruggen, vient d’achever une visite dans la capitale chinoise pour examiner les progrès accomplis dans la préparation des Jeux, ainsi qu’à Hong Kong où se dérouleront les épreuves équestres.
 
La visite de M. Verbruggen et de son équipe à Hong Kong est la première depuis que le CIO a approuvé une proposition émanant du comité d’organisation de ces Jeux (BOCOG) et de la Fédération Équestre Internationale (FEI) d’organiser les compétitions équestres à Hong Kong. Cette décision, prise en raison de difficultés à établir une zone exempte de maladies équines à Beijing, signifie que les compétitions équestres auront lieu désormais dans des installations utilisées actuellement par le Club de jockey et l’Institut des sports de Hong Kong. Ces installations seront améliorées et profiteront ainsi non seulement aux compétitions olympiques en 2008, mais aussi au sport à Hong Kong bien après les Jeux Olympiques et Paralympiques.
 
“Nous avons été très impressionnés par les sites proposés pour les compétitions équestres à Hong Kong et le travail de préparation qui y est accompli”, a déclaré M. Verbruggen. “La décision d’organiser les compétitions équestres à Hong Kong permet d’assurer les meilleures conditions possibles aux athlètes et aux chevaux et complète la planification des sites pour les Jeux de 2008 à Beijing. Le CIO espère que Hong Kong profitera pleinement de cette occasion pour développer le sport à long terme, encourager une participation sportive plus large et adhérer pleinement à l’esprit olympique”, a-t-il ajouté.
 
Se rendant ensuite à Beijing pour une journée de réunions chargée, le groupe de travail de la commission de coordination du CIO a examiné les progrès accomplis par le BOCOG concernant diverses questions liées à la préparation des Jeux, allant de la construction des sites aux cérémonies, des opérations dans la ville à l’environnement.
 
“À moins de trois ans des Jeux, nous regardons déjà au-delà de l’infrastructure physique et des aspects opérationnels; nous nous intéressons à la manière dont les gens ici et dans le monde entier seront touchés par cet événement”, a indiqué M. Verbruggen. “Le travail que nous accomplissons aujourd’hui vise à s’assurer que ces Jeux resteront dans les mémoires comme de grands Jeux laissant un héritage sportif, économique et social positif”, a-t-il conclu.
 
Liu Jingmin, vice président exécutif du BOCOG, a déclaré pour sa part : “Nous avons été ravis d’accueillir à nouveau le CIO à Beijing pour des réunions fructueuses. Nous sommes particulièrement heureux de parachever le plan des sites, qui a été élaboré de sorte à en assurer une utilisation efficace après les Jeux. Le CIO nous aide à tirer les leçons des précédentes éditions des Jeux. Nous utilisons à la fois des installations existantes, nouvelles et temporaires, certaines étant situées sur des campus universitaires pour répondre à la demande à long terme. Nous faisons également des progrès tangibles en ce qui concerne la dimension sociale des Jeux Olympiques. Enfin, dans les mois à venir, des annonces passionnantes seront faites, dont celle des mascottes.”
 
La commission de coordination plénière du CIO se rendra à Beijing ainsi que sur le site de la voile à Qingdao en novembre prochain. Par ailleurs, des ateliers consacrés à la gestion des connaissances sur les Jeux Olympiques se tiendront régulièrement à Beijing, avec un accent particulier sur la préparation des Jeux.
back to top