skip to content

Un esprit d'équipe manifeste pour la livraison des Jeux de Tokyo 2020 en 2021

Getty Images
La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a été informée aujourd'hui des progrès accomplis par le groupe de travail "Here We Go" ("C'est parti") s'agissant de la réorganisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le rapport présenté par le groupe de travail a notamment insisté sur l'esprit d'équipe et l'unité affichés par l'ensemble des parties prenantes associées à l'organisation des Jeux afin que ces derniers soient un succès.


Les membres de la commission exécutive ont par ailleurs été informés que, depuis le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, un comité de pilotage conjoint avait été mis sur pied et placé sous la conduite du président de la commission de coordination du CIO, John Coates, et du président du comité d'organisation de Tokyo 2020, Yoshiro Mori. Il avait été convenu lors de sa création que ce comité s'efforcerait, dans la mesure du possible, de reproduire la planification des sites et le calendrier des compétitions conformément au plan existant pour 2020.

Avec cet objectif, les partenaires japonais, y compris Tokyo 2020, se sont engagés à demander à ce que chacun des 42 propriétaires de sites prévus organise les Jeux selon le calendrier 2020 aux nouvelles dates en 2021. Les plans pour la tenue des Jeux l'année prochaine comprendront également un certain nombre de mesures liées à l'impact potentiel de la pandémie de COVID-19 sur le plan de livraison des Jeux.

De plus, le groupe de travail "Here We Go" du CIO œuvre de concert avec le comité d'organisation de Tokyo 2020 afin d'adapter les plans pour la tenue des Jeux de la XXXIIe Olympiade en 2021, et ce dans le but de réduire au minimum l'impact financier engendré par le report de la manifestation pour tous les partenaires concernés. Dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, les possibilités d'optimiser et de rationaliser la portée et les niveaux de services aux Jeux, et de limiter les répercussions occasionnées par leur report, sont actuellement étudiées.

Une mission d'une telle ampleur exige le soutien de toutes les parties associées à l'organisation et aux opérations des Jeux. La commission exécutive a été informée des contacts très réguliers entre le CIO, Tokyo 2020 et les parties prenantes des Jeux, à savoir les athlètes, le gouvernement japonais, le gouvernement métropolitain de Tokyo, les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les Fédérations Internationales (FI), les partenaires TOP et les détenteurs des droits de diffusion, afin de comprendre comment ils envisageaient les opérations des Jeux à l'avenir. Tous sont pleinement mobilisés pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 l'année prochaine et ont réaffirmé leur appui inconditionnel à l'événement. 

Jamais ce partenariat n'a été aussi manifeste qu'au sein du groupe de travail qui réunit tous les partenaires – Organisation mondiale de la Santé (OMS), comité d'organisation de Tokyo 2020, gouvernement japonais, gouvernement métropolitain de Tokyo, CIO et Comité International Paralympique (IPC) – afin de discuter des répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les Jeux et leur réorganisation. L'esprit d'équipe qui règne entre les organisateurs de l'événement d'un côté et les autorités sanitaires de l'autre sera déterminant pour les discussions pratiques qui seront menées autour de la planification des scénarios pour l'organisation des épreuves tests, les opérations du village olympique et les sites.

Les membres de la commission exécutive sont en outre convaincus que l'étroite coopération entre toutes les parties associées aux Jeux contribuera à ce que la livraison de Tokyo 2020 soit optimisée et à ce que l'expérience olympique laisse à tous des souvenirs impérissables l'année prochaine.

back to top En