skip to content
Date
08 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , JOJ , Actu CIO

Un athlète des JOJ porte-drapeau aux JO !

À 17 ans à peine, Adam Lamhamedi a d'ores et déjà écrit une page de l'histoire. Lors des tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de 2012 à Innsbruck, le jeune skieur alpin du Maroc était en effet devenu le tout premier Africain à remporter un médaille dans une épreuve olympique de sports d'hiver en décrochant l'or en super G. 


Le jeune champion n'a jamais regardé derrière lui depuis et cette nuit son rêve de participer aux Jeux Olympiques est finalement devenu réalité alors qu'il défilait fièrement dans le stade Fisht en tant que porte-drapeau de son pays.  

Notre jeune reporter Sonali Prasad a discuté avec ce jeune athlète – dont le père est marocain et la mère canadienne – juste avant son entrée dans le stade.  

"Je le ressens dans chaque fibre de mon être. C'est si surréaliste. J'espère que je ne vais pas être trop ému une fois sur scène", nous lui a-t-il confié avant de défiler. 

Lorsqu'il a été choisi pour représenter le Maroc aux JOJ à Innsbruck, Adam avait beaucoup à prouver. 

"Je souhaitais prouver que les Marocains pouvaient bien skier et c'est ce que j'ai fait [à Innsbruck]. Cela veut dire que dans la vie, vous pouvez tout accomplir, il ne faut jamais abandonner. Et maintenant je suis sur la grande scène à Sotchi", a-t-il ajouté. 

Fier d'être un ancien athlète des JOJ, Adam estime qu'il doit beaucoup à son expérience à Innsbruck. 

"Les Jeux Olympiques de la Jeunesse ne sont pas de mini Jeux Olympiques. Ils vous enseignent tellement : à être un athlète respectueux, à jouer franc jeu et à avoir de grandes ambitions. J'ai beaucoup appris à Innsbruck et j'ai participé aux premiers JOJ d'hiver." 

Et de poursuivre : "J'espère que beaucoup d'autres jeunes rêvent de devenir athlètes dans mon pays à présent et de concourir aux Jeux Olympiques de la Jeunesse."  

Le jeune athlète des JOJ est à n'en pas douter un athlète à suivre, et lui-même encouragera ses camarades des JOJ lorsqu'il ne sera pas en train de concourir.  

"Je souhaite qu'ils gagnent peu importe dans quelle épreuve ils concourent. Je vais notamment suivre Sara Takanashi (JPN) dans le saut à ski féminin. Elle avait particulièrement brillé à Innsbruck." 

Sonali Prasad, jeune reporter

back to top