skip to content

Un aperçu de l'avenir : Lausanne 2020 met en avant son approche durable pour les Jeux

Lausanne 2020
Lorsque la vasque olympique s'embrasera à Lausanne cette semaine marquant le début des 3es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver, un carburant éco-responsable sera pour la première fois utilisé pour l'alimenter. Ce choix symbolique donne le coup d'envoi de l'une des éditions des Jeux les plus innovantes de l'histoire olympique, avec un accent mis sur la durabilité.

Un banc d'essai pour les nouvelles idées

Depuis leur création en 2010, les JOJ ont servi de banc d'essai pour de nouvelles idées. Ils sont connus pour l'ajout de nouveaux sports et de nouveaux formats d'épreuves, les testant en vue de leur éventuelle admission au programme des Jeux Olympiques. Ainsi, les JOJ ont été les premiers à inclure des épreuves mixtes comme le relais mixte de triathlon, lequel figurera également au programme des Jeux de Tokyo 2020.

Lausanne 2020 portera cette attitude innovante à de nouveaux niveaux, en proposant de nouveaux sports comme le ski-alpinisme et le combiné nordique féminin.

Le plan de Lausanne 2020 repose sur cinq engagements pour l'impact à long terme des JOJ : autonomiser les jeunes, développer le sport, promouvoir l'Olympisme, encourager des solutions novatrices et durables et nouer de nouveaux partenariats à long terme.


"Pour les jeunes, par les jeunes et avec les jeunes"

L'engagement pris par le comité d'organisation afin d'autonomiser les jeunes a donné naissance à une édition des JOJ "pour les jeunes, par les jeunes et avec les jeunes".

Ce mot d'ordre a accompagné l'ensemble du projet, les jeunes étant activement mobilisés dans la préparation et la réalisation de l'événement. En plus de faire participer les jeunes de la région aux Jeux, cette approche a permis d'améliorer leurs compétences et de leur offrir une expérience de travail enrichissante.

S'appuyant sur l'héritage des JOJ de Buenos Aires 2018, près de 150 000 étudiants des écoles, collèges et universités de la région ont jusqu'à présent contribué à la préparation des JOJ d'hiver de Lausanne 2020. Ils ont notamment conçu des éléments clés des Jeux tels que la mascotte officielle, la vasque olympique, les plateaux pour les cérémonies de remise des médailles et les podiums.


Les élèves ont composé la chanson officielle, créé "l'identité visuelle des Jeux", et contribué au développement du programme des volontaires et des solutions de restauration pour les athlètes. Cette approche unique avec un fort engagement des jeunes a contribué à asseoir le statut des JOJ, à savoir un incubateur de nouvelles idées et une occasion pour tester des concepts novateurs.

Quatre-vingt mille élèves assisteront aux JOJ dans le cadre d'une initiative visant à promouvoir le sport et un mode de vie sain. Ils auront également l'occasion de prendre part au festival culturel "En Jeux !" des JOJ, en participant notamment à des initiations et à des ateliers sportifs, dans le but d'encourager la pratique régulière d'une activité physique.

OIS

Éducation des athlètes

De plus, Lausanne 2020 mettra en œuvre un programme d'éducation pour les athlètes dans le cadre de sa stratégie.

Le programme d'éducation Athlete365, géré par le CIO en collaboration avec l'Université de Lausanne et d'autres partenaires, met l'accent sur la préparation des athlètes pour une carrière réussie après les Jeux. Les athlètes apprendront à connaître leurs forces et leurs faiblesses physiques, grâce à des analyses musculaires, squelettiques et posturales. En fonction des résultats de cet examen, ils recevront des recommandations sur la façon d'adapter leur entraînement à leur physiologie unique afin d'éviter les blessures. Parallèlement à cette analyse, ils développeront des compétences essentielles à la longévité de leur carrière dans le sport, notamment en matière de relations avec les médias et de gestion de carrière.

Des sessions seront organisées sur l'importance des valeurs olympiques (excellence, respect et amitié) et sur la lutte contre le dopage. Des athlètes modèles seront également sur place pour soutenir les jeunes athlètes tout au long des Jeux.

OIS

Introduction de nouvelles mesures

D'un point de vue logistique, Lausanne 2020 a introduit de nouvelles mesures comme le système expérimental "en deux vagues", qui prévoit que les athlètes resteront aux JOJ en deux groupes, le premier assistant à la cérémonie d'ouverture et le second à la cérémonie de clôture. Cette approche permet une augmentation globale du nombre d'athlètes participants – conduisant à une plus grande diversité – sans nécessiter d'investissement financier supplémentaire.

Ces économies de coûts s'inscrivent dans le droit fil des mesures de l'Agenda olympique 2020 et de la nouvelle norme du CIO, lesquels offrent une flexibilité accrue, façonnant chaque édition des Jeux autour des objectifs à long terme des villes hôtes en les utilisant comme catalyseurs de développement durable.

Dans cette optique, Lausanne 2020 a élaboré un plan moins coûteux et plus durable en ayant recours à des installations existantes. Chaque site nouveau ou nouvellement rénové a un rôle à long terme à jouer dans les plans de développement de la région.

Des JOJ sans frontières

Ce plan a permis aux JOJ de Lausanne 2020 d'être les premiers JOJ binationaux, avec plusieurs épreuves organisées de l'autre côté de la frontière, dans le Jura français. Cela permet non seulement d'éviter la construction d'infrastructures temporaires inutiles, mais aussi de renforcer la collaboration en Suisse et au-delà des frontières. Le Comité National Olympique suisse a signé un accord transfrontalier grâce auquel les athlètes des deux régions bénéficieront des programmes de développement des talents organisés sur les sites pendant au moins les 20 prochaines années.

Les épreuves seront également réparties dans trois cantons suisses – les Grisons, le Valais et Vaud – en fonction de l'endroit où les installations les plus appropriées existent déjà. Par exemple, les compétitions de bobsleigh, de luge et de skeleton se dérouleront à St-Moritz, ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 1928 et 1948.

OIS

Accélérer le développement régional

Le réaménagement de la Vaudoise aréna, site qui accueillera le hockey sur glace, le patinage artistique, le patinage de vitesse sur piste courte et la cérémonie d'ouverture, s'inscrivait déjà dans les objectifs de développement à long terme de la région. Sa rénovation a été accélérée afin d'être prête à temps pour les JOJ. Le site est devienu le nouveau siège du Lausanne Hockey Club. Il sera également utilisé pour de futures manifestations sportives, dont les Championnats du monde de hockey sur glace de l'IIHF en 2020.

La construction du Vortex qui abritera le village olympique de la jeunesse est un autre exemple de projet d'infrastructure préexistant accéléré par l'accueil des JOJ à Lausanne. Ce complexe qui se distingue par sa forme d'anneau sera utilisé comme logement pour les étudiants de l'Université de Lausanne après les Jeux, offrant un héritage durable pour l'enseignement supérieur dans la région. Il est situé à proximité de multiples lignes de transports publics, ce qui contribue à faciliter la mobilité durable pendant les JOJ et au-delà.

Pilier essentiel de la stratégie de développement sportif et touristique du canton de Vaud, le réaménagement de la station de ski des Diablerets a également été accéléré afin que celle-ci soit prête pour les Jeux. Ce site, certifié par la FIS, a accueilli les épreuves de combiné alpin et de super-G de la Coupe d'Europe féminine de la FIS en janvier 2019 et continuera d'accueillir des épreuves de ski internationales à l'avenir. La station de ski voisine de Leysin a également profité de la tenue des Jeux pour réaménager son snowpark, se plaçant ainsi résolument sur la carte du freestyle en Suisse, avec l'ambition d'accueillir régulièrement des compétitions internationales juniors dans les années à venir.

OIS

Engagement en faveur de la durabilité

Conformément à l'engagement de Lausanne 2020 en faveur de la durabilité, plusieurs épreuves à St-Moritz - patinage de vitesse, bobsleigh, skeleton et luge - entreront dans l'histoire des Jeux Olympiques de la Jeunesse en se déroulant pour la première fois sur de la glace naturelle. Les patineurs de vitesse s'affronteront à l'extérieur sur un lac naturel gelé, tandis que les autres épreuves sur glace se dérouleront sur la seule piste naturelle - et la plus ancienne - de bobsleigh au monde, l'historique Olympic Bob Run.

Afin de réduire encore davantage l'empreinte écologique des JOJ, le comité d'organisation de Lausanne 2020 s'est engagé à diminuer l'utilisation du plastique pour la nourriture et les boissons sur tous les sites officiels. Une série d'événements de nettoyage à l'échelle de la ville a également été organisée, selon un concept suédois - le plogging - qui combine le jogging et le ramassage des déchets.

Pour la première fois aux Jeux Olympiques, les athlètes utiliseront les transports publics pour se rendre à leurs épreuves, ce qui contribuera à réduire les émissions de carbone associées aux JOJ. Les fans sont également encouragés à utiliser les trains et les bus de la région pour se rendre sur les sites, avec une application de transport spécialement conçue pour les guider.

L'accessibilité pour tous est également une priorité de Lausanne 2020. Les JOJ proposeront des plateformes d'information spéciales pour les personnes à mobilité réduite. Sur ces plateformes, ces dernières pourront découvrir comment accéder à des sites sportifs spécifiques. De plus, les sociétés suisses de transports publics proposeront des plans de transport spécifiques pour les personnes à mobilité réduite afin de les aider à se déplacer entre les sites.

Avant même que la vasque ne soit allumée, la flamme olympique de la jeunesse a voyagé à travers les 26 cantons suisses, soutenue par une flotte de voitures à pile à combustible à hydrogène sans émission fournies par le partenaire olympique mondial Toyota.

OIS

Objectif Paris 2024

Les JOJ d'hiver de Lausanne 2020 donneront un aperçu de l'avenir des Jeux Olympiques – non seulement par le potentiel des jeunes athlètes en compétition, mais aussi par la planification et l'organisation innovantes des Jeux eux-mêmes.

Afin de soutenir cet objectif, le comité d'organisation de Lausanne 2020 a signé un accord avec le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024. En partageant les meilleures pratiques et les enseignements tirés sur des sujets tels que l'héritage et la durabilité, l'objectif est de s'assurer que l'héritage créé par Lausanne 2020 se poursuit et profite aux futurs hôtes olympiques.

back to top En