skip to content
Kosovo Getty Images
PyeongChang 2018

Un anniversaire olympique pour Albin Tahiri

La République du Kosovo participe cette année pour la première fois aux Jeux Olympiques d’hiver. Elle n’est représentée que par un seul et unique athlète, Albin Tahiri, 28 ans, engagé dans les épreuves de ski alpin. Et - il fête son anniversaire aujourd'hui!

Albin Tahiri est un champion atypique. Unique représentant du Kosovo à PyeongChang, il a évidemment eu l’honneur d’être le porte-drapeau de sa délégation, qui participe pour la première fois aux Jeux Olympiques d’hiver. «Lors de la cérémonie d’ouverture, j’étais très fier de faire partie de ce moment d’histoire, raconte-t-il de sa voix posée. Il y avait beaucoup d’émotion et s’il faisait vraiment très froid dehors, j’avais chaud au cœur. » A l’âge de 18 ans il a décidé de défendre les couleurs de sa famille paternelle plutôt que celles de la Slovénie où il a toujours vécu, à quelques encâblures de la frontière autrichienne. « Le slovène est ma langue maternelle, explique-t-il. J’ai grandi tout près de l’Autriche à Slovenj Gradec et j’ai surtout l’occasion de m’entraîner avec des Slovènes comme Rok Perko ou Bostjan Kline, qui font partie des meilleurs descendeurs. » 

Getty Images

Il reconnaît aisément qu’il ne maitrise pas trop l’albanais, la langue du Kosovo. « C’est sûr que je parle mieux anglais qu’albanais, dit-il en souriant. Mais lorsqu’il y a une conversation à plusieurs,je comprends ce que les autres racontent. »Il n’empêche qu’il a reçu ne nombreux messages de la diaspora kosovare du monde entier. « Beaucoup de gens veulent devenir amis avec moi sur les réseaux sociaux et notamment aux États-Unis. Cela me rend très fier. Cela vient souvent de personnes qui ont très bien réussi à l’étranger. » Il a d’ailleurs reçu un message d’encouragement de l’icône du sport kosovar, la judokate Majlinda Kelmendi, première championne olympique du pays, sacrée dans la catégorie des moins de 52 kilos à Rio, il y a un an et demi. 

Albin fait partie des 271 athlètes bénéficiaires d’une bourse attribuée par le CIO dans le cadre du programme  de la Solidarité Olympique et le Kosovo est l’un des 60 pays à en bénéficier. À PyeongChang, il est engagé dans toutes les épreuves de ski alpin même s’il est surtout un spécialiste des épreuves de vitesse (descente,super-G et combiné alpin).  

Son ambition était de terminer parmi les 50 premiers d’une de ces courses, ce qu’il a réussi le 13 février avec une remarquable 36e place dans le combiné alpin. Et aujourd'hui, pour son anniversaire, il a fini à la 50e place dans la descente hommes. Habituellement, il évolue plutôt sur le circuit FIS (la troisième division du ski alpin) même si son appartenance à la fédération du Kosovo lui a permis de disputer les championnats du monde de Saint Moritz en 2017 ou la prestigieuse descente de Wengen en 2018. En ces deux occasions, il a terminé assez loin de la tête mais ses performances sont tout à fait respectables. Lors des Mondiaux 2017, il s’est classé 41e du combiné et surtout 51e de la descente à 8 secondes du vainqueur Beat Feuz, laissant derrière lui deux concurrents, un Hongrois et un Chinois. 

Des études de dentiste 

Mais ses performances sont à remettre en perspective dans la mesure où Albin est un authentique amateur. Le ski n’est pas son activité principale, ses dernières années ayant été consacrées essentiellement à ses études de chirurgien-dentiste. Il n’empêche que sa présence à PyeongChang a eu un immense impact dans son pays : le président de la République Hashim Thaçi est ainsi venu lui prodiguer quelques encouragements au village olympique au lendemain de la cérémonie d’ouverture. Si les ambitions d’Albin se situent plutôt sur la piste de Jeongseong, il va vivre quelques moments assez particuliers en marge de la compétition puisqu’il fêtera son 29e anniversaire aujourd'hui. L’occasion sans doute de fêter joyeusementces tous ces événements dans l’intimité del’appartement qu’il partage au village avec deux autres membres de la délégation kosovare : l’attaché de presse et le chef de mission…. 

back to top En