skip to content
2016 Getty Images
Date
03 août 2017
Tags
Rio 2016 , Héritage , Golf , Actualités Olympiques , Brésil

Un an après les Jeux, le parcours de golf pour les Jeux Olympiques Rio 2016 est promis à un brillant avenir

Rio 2016 a constitué un tournant historique pour le monde du golf, puisque le sport a fêté son grand retour sur la scène olympique, plus d’un siècle après l’avoir quittée. Sur un parcours dernier cri conçu par l’un des meilleurs architectes de golf de la planète, les tournois masculin et féminin ont répondu aux attentes, magnifiés par la présence de nombre des meilleurs joueurs mondiaux qui ont joué quelques coups extraordinaires.

Mais aux yeux des organisateurs, il était tout aussi important de créer un héritage durable pour le sport, dans un pays où le golf doit encore s’ancrer en profondeur. Peu après les Jeux Olympiques, le parcours de golf construit pour Rio 2016 a ouvert ses portes au public. Tout en accueillant le plus grand tournoi professionnel du pays, il fait également figure de moteur d’une impulsion destinée à élargir la pratique au niveau de la base.

« Le plus bel héritage, c’est que chaque citoyen, fortuné ou non, puisse venir ici découvrir le sport. L’accès pour tous, c’est cela le véritable héritage du parcours de golf », dit Carolos Favoreto, son directeur.

Si on en croit Euclides Gusi, le président de la Confédération brésilienne de golf (Confederação Brasileira de Golfe, CBG), l’avenir du golf dans son pays n’a jamais semblé aussi radieux – tant au niveau de l’élite que de la base. L’héritage laissé par les Jeux Olympiques de Rio 2016 y est pour beaucoup, en grande partie grâce au fait que les installations impressionnantes sont une ressource publique à l’intention des autochtones comme des touristes.

Le plus bel héritage, c’est que chaque citoyen, fortuné ou non, puisse venir ici découvrir le sport. L’accès pour tous, c’est cela le véritable héritage du parcours de golf Carolos Favoreto

« Le parcours de golf a été ouvert au public le 1er octobre 2016, explique Euclides Gusi. C’est un espace public et il n’est donc pas nécessaire d’être membre ou golfeur professionnel pour en profiter. Il suffit de s’acquitter du droit d’entrée. Le conseil municipal de Rio a signé un accord avec la société qui a construit le parcours et les propriétaires du terrain pour s’assurer que le parcours restera dans le secteur public pendant au moins 10 ans, avec une option de prolongation du bail pour 10 années supplémentaires. Depuis la fin de l’année dernière, la Confédération brésilienne de golf fait partie des divers exploitants. »

« En septembre dernier, une semaine à peine après la fin des Jeux Paralympiques de Rio 2016, le parcours a accueilli son premier tournoi post-olympique, l’Open du Brésil, une étape du circuit d’Amérique latine de la PGA, principal circuit professionnel de golf du continent. Et cette année, il y a de fortes chances que nous organisions à nouveau l’épreuve sur le parcours. L’Open du Brésil est la compétition de golf la plus importante du pays, avec des points pour le classement mondial à la clé. »

Parallèlement, Carolos Favoreto, qui est également expert environnemental – son organisation a œuvré pour que le parcours réponde aux normes environnementales en vigueur – estime que le travail effectué pour garantir l’impact environnemental positif du parcours de golf et de la zone alentour après Rio 2016 constitue « le plus grand projet [qu’il ait jamais] vu en termes de protection et de restauration environnementale de la faune et de la flore, et de l’écosystème ».

IOC

« Nous avons été récompensés deux fois au niveau international (de Golf Digest et de Golf Magazine) et deux fois au niveau national (Lagoa Viva et Moção da Camara dos Vereadores) pour le travail effectué pour garantir la pérennité de l’héritage environnemental du parcours. Nous disposons d’une équipe de 20 professionnels extrêmement compétents qui œuvrent en permanence dans les domaines de la gestion des espèces florales, la réinstallation des espèces animales et la construction de corridors écologiques protégés. Cela signifie que nous avons été en mesure de créer un programme de biodiversité fructueux qui s’étend bien au-delà du parcours. »

Le travail de restauration environnemental mené sur le parcours de golf et autour depuis les Jeux a été reconnu sous la forme d’une certification de l’organisation de développement très respectée GEO Certified®. Carolos Favoreto ajoute que leur champ d’action a été récemment élargi pour se concentrer sur des programmes conçus pour éduquer et impliquer les scolaires.

Aujourd’hui, les programmes environnementaux ne s’intéressent pas uniquement à la biodiversité mais également aux initiatives sociales. « Tous les mois, nous menons le projet « Golfe que te quero Golfe » dans les écoles primaires, qui permet aux enfants de combiner la découverte de l’environnement et la possibilité de s’essayer au golf », précise Carolos Favoreto.

Getty Images

« Je suis venu deux fois voir les Jeux et ça m’a donné envie de jouer », dit Gabriel, 11 ans, qui figure parmi les centaines d’enfants dont l’intérêt pour le sport a été aiguillonné par Rio 2016 et par la possibilité de découvrir par la suite le golf, club en mains.

Dans le même temps, Euclides Gusi, le président de la CBG, regarde vers le futur avec optimisme et considère le parcours de Rio comme la pièce maîtresse des projets destinés à rendre son sport plus populaire. « La Confédération brésilienne de golf soutiendra toutes les initiatives qui peuvent aider le golf à se développer au Brésil. Nous serons toujours disponibles pour partager notre expertise et l’expérience que nous avons apprise de Rio 2016 afin de perpétuer cet héritage. »

back to top En