skip to content
Date
22 févr. 2006
Tags
Actu CIO ,

Turin déjà dans la légende sur une colonne du musée !


20e – Turin – 2006, ce sont ces mots que l’artisan a gravé hier dans le marbre. C’est la septième fois, depuis l’ouverture du Musée Olympique en 1993, qu’il vient systématiquement, tous les deux ans, ajouter un nom à l’édifice. Que pense cet ancien judoka des Jeux Olympiques ? « Je suis cent pour cent pour et c’est tellement beau de voir qu’à chaque édition, il y a de nouveaux pays qui participent ! ».
 
Tel un temple grec…
On accède au Musée Olympique par une large esplanade flanquée de six colonnes en marbre blanc de Thassos, cadeau du gouvernement grec lors de la construction du Musée. Elles évoquent le péristyle d’un temple grec, si ce n’est celui de Zeus à Olympie où se déroulaient les Jeux de l’Antiquité.
 
Jeux d’été à droite, Jeux d’hiver à gauche
Les deux premières colonnes, celles qui font face au lac de part et d’autre du parvis, ont été gravées des numéros, des lieux et des dates des Jeux Olympiques modernes, depuis leur rénovation, en 1896, par le baron Pierre de Coubertin. La colonne de droite est dédiée aux Jeux d’été, celle de gauche aux Jeux d’hiver.
 
Sept nouveaux noms depuis l’ouverture…
Depuis l’inauguration du Musée en 1993, un nom est imprimé dans le marbre immaculé lors de chaque nouvelle édition des Jeux. Avant Turin aujourd’hui, il y a eu Lillehammer en 1994, puis Atlanta, Nagano, Sydney, Salt Lake City et enfin Athènes en 2004.
 
MUSÉE OLYMPIQUE LAUSANNE



 Accueil du Musée
 
 
SPORTS D'HIVER



 Recherchez un athlète
 
Tags Actu CIO ,
back to top En