skip to content
Brazilian NOC
Date
22 août 2017
Tags
Rio 2016 , Héritage , Actualités Olympiques

Transforma continue de faire des merveilles au Brésil

Depuis 2013, le programme éducatif et révolutionnaire de Rio 2016 baptisé Transforma se sert du sport et des valeurs olympiques pour stimuler et éduquer les jeunes Brésiliens.

Touchant plus de huit millions d’élèves dans plus de 16 000 écoles privées et publiques des quatre coins du Brésil, le programme Transforma a permis à un grand nombre de jeunes Brésiliens de pratiquer de nombreux sports pour la toute première fois. C’est à travers des cours, des séances d’entraînement et des festivals sportifs que le programme, lancé en 2013, permet d’élargir la variété de sports pratiqués par les enfants brésiliens. Ainsi, ceux qui souhaitaient éviter le trio incontournable du pays, c’est-à-dire le football, le volleyball et le basketball, ont pu explorer de nouvelles disciplines et ainsi révéler leur potentiel sportif.

De l’avis général, l’impact positif du programme sur la vie des jeunes a dépassé toutes les attentes, tant au niveau sportif qu’au quotidien. Sous la devise « Transformer des vies en associant éducation et sport », Transforma a réussi à se forger tout un réseau de parents, d’élèves, de sponsors, de fédérations, d’enseignants et d’athlètes olympiques brésiliens. Ensemble, ils ont travaillé à stimuler des jeunes et ont transformé la vie des élèves.

Rio IOC

L’école municipale Rosa Da Fonseca, à Rio, a adopté le programme Transforma avec succès. Carla Da Silva Reis Alves y enseigne l’éducation physique et elle a réussi à exposer ses élèves à des sports qu’ils n’auraient jamais imaginé pouvoir pratiquer : « Au départ, ils ne voulaient même pas essayer le badminton et le rugby. Maintenant, ils y jouent régulièrement, ainsi que d’autres sports comme le street basket, l’escrime, le golf, le hockey et l’athlétisme. »

Transforma a également eu un effet positif sur le comportement des élèves. « Les élèves sont plus attentifs aux besoins des autres et il y a désormais moins de harcèlement à l’école », explique-t-elle. « Ils respectent les gens qui font d’autres choses et ils réagissent de façon positive aux nouveautés. Ils participent vraiment, et la relation entre les élèves et les enseignants est excellente. On laisse même les élèves plus âgés décider de l’organisation des compétitions et des formats dans lesquels elles doivent se disputer. »

Wellington, élève de 3ème, est l’un des nombreux jeunes Brésiliens à avoir vu Transforma lui donner une deuxième chance dans la vie. « Il n’avait aucune discipline et il a dû redoubler », raconte Carla. « Il a ensuite été choisi pour participer au programme d’athlétisme et ça l’a complètement transformé. Il a commencé à avoir de meilleures notes et même s’il arrive fatigué à l’école de l’entraînement, ses yeux étincellent d’enthousiasme. »

Le sport instille le respect, l’égalité, la volonté et la responsabilité. Cela vaut en classe comme en dehors. Jorgina Rodrigues La directrice de l’école Guimarães Rosa Municipal

L’école municipale de Guimarães Rosa est l’un des nombreux autres établissements à avoir pris part à ce programme. Située à Magalhães Bastos, en banlieue de Rio, elle a été la première école de la ville à mettre en place un programme de rugby dans le cadre de Transforma. Ainsi, garçons et filles mélangés ont pu essayer un sport qui avait fait un retour attendu au programme olympique à Rio 2016.

Lucia Imbrosio, professeur d’éducation physique, explique l’impact immédiat du sport sur ses élèves : « Ça a été le coup de foudre. Les enfants s’identifient vraiment au rugby. Ils adorent ça car il y a toujours beaucoup d’action dans les matches. Et à leur âge, ils adorent courir. »

Jorgina Rodrigues, la directrice de l’école, ne tarit pas d’éloges sur le programme. « Transforma a beaucoup apporté à l’école : plus d’opportunités, de nouvelles expériences et une ouverture sur les autres sports », décrit-elle.

Rio IOC

Elle a remarqué surtout l’apport de valeurs : « Le sport instille le respect, l’égalité, la volonté et la responsabilité. Cela vaut en classe comme en dehors. Avec le temps, les élèves ont compris l’importance de ces valeurs dans leur vie quotidienne, quelle que soit la situation. »

L’école a également découvert de jeunes talents prometteurs en athlétisme grâce au soutien de son conseiller Transforma et volontaire olympique Edgar Oliveira. Avec l’aide de la directrice, il a mis en place un programme d’athlétisme et a encouragé les élèves à y participer. Depuis, certains d’entre eux ont poursuivi leur développement dans des centres de formation d’élite.

Qu’il s’agisse des jeunes athlètes prometteurs entraînés par Oliveira ou d’élèves en fauteuil roulant qui n’ont plus peur de se rendre dans une salle de sport, Transforma a permis de changer la vie de nombreux jeunes au Brésil. La preuve, encore une fois, du pouvoir de transformation du sport et des valeurs olympiques.

back to top En