skip to content
IOC/Philippe Woods

Toutes dans les starting-blocks pour les élections

En marge des célébrations organisées pour la Journée internationale de la femme, le deuxième Forum pour les femmes dirigeantes dans les Fédérations Internationales (FI) s'est achevé avec succès hier à Lausanne, Suisse, sur l'engagement pris par toutes les participantes d'agir avec détermination, d'avancer main dans la main et de lutter pour une plus grande représentation des femmes au sein des organes de direction dans le sport.

Le forum de trois jours, organisé conjointement par le Comité International Olympique (CIO) et l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF), s'est conclu sur un message des plus clairs. Parvenir à l'égalité des sexes est un travail d'équipe. Hommes, femmes, organisations de sport doivent œuvrer de concert afin de permettre à un nombre croissant de femmes d'accéder à des postes à responsabilités à tous les échelons du sport – encadrement, entraînement, arbitrage.

Les 65 déléguées présentes, représentant les cinq continents, les 28 FI des sports olympiques d'été et deux FI de sports d'hiver, ont souligné l'utilité de ces forums et l'importance de ce type de réseautage pour contribuer à leur autonomisation et au développement de leurs compétences. Elles se sont à leur tour engagées à :

  • renforcer la coopération avec les hommes pour atteindre l'objectif minimum de 30 % de femmes occupant des postes de direction au sein du Mouvement olympique d'ici 2020, tel que préconisé par la commission exécutive du CIO en décembre dernier;
  • se présenter aux élections à des postes de décision dans les associations nationales, continentales et internationales;
  • guider d'autres femmes dans le sport; et
  • ouvrir le prochain Forum pour les femmes dirigeantes dans les FI aux hommes afin d'enrichir et de diversifier les échanges.

IOC/Philippe Woods

En cette période électorale, le forum, intitulé "Toutes dans les starting-blocks pour les élections", a été une occasion unique d'aider un grand nombre de femmes travaillant comme cadres moyens et supérieurs dans les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les fédérations nationales et les autres organes internationaux à se préparer pour les différentes élections prévues.

En clôturant le forum, Lydia Nsekera, présidente de la commission des femmes dans le sport du CIO, s'est adressée aux participantes avec ces mots : "Nous devons toujours savoir que nous avons une place dans le sport et que le pouvoir n’est pas réservé aux hommes, loin de là. Il nous est réservé également. Nous devons comprendre aussi que sans le soutien des hommes, notre combat sera vain !"

La fin du forum ayant coïncidé avec la Journée internationale de la femme, un dîner a été organisé tout spécialement hier soir à Lausanne, Suisse, en présence du président du CIO, Thomas Bach. À cette occasion, Milton D. Speid, le talentueux et créatif vice-président de la Fondation Epic, a prononcé un discours liminaire.

IOC/Philippe Woods

Favoriser la parité hommes/femmes et renforcer la participation des femmes dans et par le sport figurent parmi les principales missions du CIO. Au fil des années, grâce aux efforts constants qu'il a déployés en coopération avec les FI et les CNO, le CIO a pu observer que la participation des femmes dans le monde du sport olympique n'avait cessé de croître, et ce de manière régulière. Le CIO entend désormais augmenter le nombre de femmes occupant des postes dans les organes décisionnels en mettant sur pied des formations, des séances de mentorat ainsi que des programmes de réseautage et des initiatives telles que ce Forum annuel pour les femmes dirigeantes dans les FI. 

back to top En