skip to content
Date
31 mai 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ
JOJ

Toujours plus d'athlètes des JOJ sur le devant de la scène

Nous avons choisi de mettre en avant de nouvelles performances des anciens athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) sur les plus grandes scènes sportives.

Getty Images
Noah Lyles

Le sprinter américain, Noah Lyles, a commencé sa saison d'athlétisme en extérieur de manière époustouflante, en battant à deux reprises son record personnel sur 200 m avec des victoires dans les épreuves d'ouverture de la Diamond League de l'IAAF à Doha (Qatar) et Eugene (États-Unis). Le jeune homme, âgé de 20 ans, lequel a remporté la médaille d'or sur 200 m aux JOJ de 2014 à Nanjing, a battu le record du meeting en 19,83 secondes à Doha avant d'améliorer encore son meilleur temps personnel en gagnant à Eugene en 19,69 secondes – soit le meilleur temps pour l'année 2018 (à égalité) au niveau mondial. Noah Lyles, qui a été sacré champion du monde juniors du 100 m en 2016, avait précédemment couru en dessous des 20 secondes une fois auparavant, lorsqu'il avait couru en 19,90 secondes et remporté le meeting de la Shanghai Diamond League l'année passée.

Getty Images
Marcus Kinhult

Le golfeur suédois, Marcus Kinhult, a obtenu l'un des meilleurs résultats de sa jeune carrière professionnelle fin mai, en terminant à égalité à la 12e place au tournoi européen phare, le Championnat PGA. À 21 ans, il a par ailleurs remporté l'argent en individuel et l'or en équipe mixte aux JOJ de 2014 à Nanjing, en tirant 74-67-68-70 sur le très renommé West Course, au Wentworth Club en Grande-Bretagne, pour terminer à huit coups derrière le vainqueur, l'Italien Francesco Molinari, lors de ce prestigieux événement. Marcus Kinhult, lequel s'est qualifié pour le tour européen de cette saison après avoir terminé cinquième dans la deuxième période du classement du Challenge Tour en 2017, s'est aussi classé troisième aux Masters du Qatar en février et est désormais monté à la 173e place au classement mondial.

Getty Images
Yang Ha-eun 

Yang Ha-eun a fait partie de l'équipe féminine unifiée de Corée, événement historique, équipe qui a remporté le bronze aux Championnats du monde de tennis de table de l'ITTF en mai en Suède. La jeune fille âgée de 24 ans, qui avait remporté le bronze dans les simples et l'argent en équipe mixte aux JOJ de 2010 à Singapour, a gagné deux des quatre matchs de son groupe avec l'équipe de République de Corée qui s'est qualifiée pour les quarts de finale où le tirage au sort a décidé que l'équipe affronterait la République populaire démocratique de Corée. Plutôt que de concourir les unes contre les autres, les deux équipes ont pris la décision historique de former une équipe coréenne unifiée pour disputer ensemble la demi-finale. Bien qu'elles aient finalement été battues 3-0 par l'équipe du Japon dans le dernier quart, la décision de former une équipe unifiée est un autre symbole d'unité entre les deux pays, lequel fait suite au défilé conjoint des deux délégations aux Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang et à la participation d'une équipe féminine unifiée en hockey sur glace à l'occasion du tournoi olympique.

Jade Jones

La star britannique du taekwondo, Jade Jones, a ajouté en mai une nouvelle médaille d'or à sa brillante collection lors des Championnats d'Europe de taekwondo 2018 à Kazan (Fédération de Russie). La championne olympique 2012 et 2016, qui avait remporté l'or aux JOJ de 2010 à Singapour, a battu la médaillée d'argent mondiale, la Turque Hatice Kübra İlgün, dans la finale des 57 kg pour ensuite défendre avec succès le titre européen qu'elle avait remporté à Montreux (Suisse) il y a deux ans. Jade Jones vise désormais un premier titre mondial dans son pays natal à Manchester l'année prochaine.

Petra Olli

L'athlète finlandaise de lutte libre, Petra Olli, a remporté l'or dans l'épreuve féminine des 65 kg lors des récents Championnats européens de lutte de l'UWW à Kaspiysk (Russie). La médaillée de bronze des JOJ de 2010 à Singapour a tenu en défaite l'Azerbaïdjanaise Elis Manolova dans la finale pour décrocher son deuxième titre européen, suite à sa médaille d'or dans l'épreuve des 60 kg en 2015. La Russe Svetlana Lipatova, autre médaillée de bronze aux JOJ de 2010 à Singapour, a aussi remporté le bronze dans l'épreuve féminine des 59 kg à Kaspiysk.

Getty Images
Shi Yuqi

Le médaillé d'or des JOJ en badminton, Shi Yuqi, a fait partie de l'équipe chinoise qui a triomphé lors de la Coupe BWF Thomas & Uber à Bangkok (Thaïlande) en mai. À 22 ans, Shi Yuqi, qui a remporté les simples à Nanjing en 2014, a gagné ses six matchs lors du tournoi de la Thomas Cup alors que la Chine a battu l'Australie, la France, l'Inde, Chinese Taipei et l'Indonésie en route pour la finale, où l'équipe a battu le Japon 3 à 1. L'autre athlète des JOJ, Akane Yamaguchi – laquelle a été médaillée d'argent en simples chez les femmes à Nanjing en 2014 – a elle aussi brillé dans l'événement à Bangkok avec une victoire du Japon dans la Uber Cup, après avoir battu la Thaïlande, pays hôte, 3-0 en finale.

back to top En