skip to content
IOC / Greg Martin
Tokyo 2020

Tokyo 2020 en bonne voie pour l'accueil de Jeux Olympiques fédérateurs


Lors de sa septième visite à Tokyo (3-5 décembre), la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) a clairement pu constater que le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 était en bonne voie pour accueillir des Jeux Olympiques et Paralympiques fédérateurs.

Ainsi que l'a déclaré le président de la commission de coordination du CIO, John Coates : "Je ne peux que réaffirmer ce qu'a indiqué le président du CIO, Thomas Bach, au cours de sa récente visite, à savoir que cette édition des Jeux Olympiques rassemblera la population dans un esprit d'espérance et de détermination. Tous les ingrédients d'une édition réussie sont réunis. Les sites sont dans les temps, les partenaires sont mobilisés et le pouvoir du sport est partout palpable."

Et de poursuivre : "Fort de ce haut niveau de préparation, Tokyo 2020 peut continuer à se concentrer sur la question des éventuelles conditions météorologiques défavorables et les problèmes de transport auxquels ces Jeux pourraient être confrontés dans une ville de la taille de Tokyo. Je suis heureux de constater que nous avons été en mesure de prendre des décisions importantes cette semaine en ce qui concerne les ajustements apportés au calendrier des compétitions de rugby et de mountain bike. À moins de 600 jours de l'échéance, nous devons tous poursuivre sur notre lancée et travailler de concert pour faire de ces Jeux Olympiques un succès à tous égards, y compris en laissant un héritage durable aussi solide que celui de 1964."

Grâce à la coopération entre le CIO, Tokyo 2020, le groupe de travail médical et scientifique du CIO, les Fédérations Internationales concernées, les représentants des athlètes et les Services olympiques de radio-télévision (Olympic Broadcast Services, OBS), les changements apportés au calendrier des compétitions par session ont été entérinés.

Les sessions matinales du rugby se termineront désormais à 12h00, tandis que les sessions du soir débuteront à 16h30. De même, le mountain bike commencera maintenant à 15h00 afin d'offrir des conditions optimales aux athlètes et aux spectateurs. Le travail se poursuit s'agissant des autres épreuves d'endurance telles que le marathon et la marche, le but étant de confirmer ces épreuves d'ici la fin de l'année.

Les membres de la commission de coordination du CIO ont visité quatre sites olympiques, notamment le complexe Ariake, le centre de gymnastique Ariake, la promenade olympique et le stade de Yokohama.

Les travaux du complexe Ariake, lequel accueillera les compétitions de volleyball, et ceux du centre de gymnastique Ariake avancent rapidement : ils sont achevés à plus de 40 % pour le premier et à 50 % pour le second.

Les membres de la commission de coordination se sont ensuite rendus pour la première fois sur la promenade olympique, laquelle reliera sur une courte distance à pied sept sites de compétition. Les zones adjacentes telles que Aomi et Ariake proposeront de nouveaux sports qui feront leurs débuts au programme olympique. La promenade, laquelle offre une vue spectaculaire sur l'emblématique baie de Tokyo et n'est qu'à quelques encâblures du village olympique, devrait attirer des milliers de fans et servir de point de rencontre aux jeunes.

La visite s'est achevée par un arrêt au stade de baseball de Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa, où Eri Yamada, médaillée d'or olympique de softball, et Daisuke Miura, médaillé de bronze olympique de baseball, ainsi que Yasuaki Yamasaki et Kenta Ishida, joueurs de baseball professionnels de Yokohama, ont rejoint les membres de la commission de coordination pour passer en revue les plans des Jeux. Abritant l'une des équipes professionnelles japonaises de baseball, ainsi que le premier stade polyvalent du Japon, l'installation sera bientôt modernisée pour inclure 6 000 places supplémentaires, ce qui améliorera sa capacité actuelle.

"Le baseball au Japon repousse les limites du jeu par le savoir-faire plutôt que par la puissance. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour être sélectionné pour Tokyo 2020", a confié Yasuaki Yamasaki. "Le baseball est le sport national chez moi, au Japon. J'accueillerai chaleureusement tous les visiteurs étrangers auxquels j'espère montrer un beau tournoi pendant les Jeux Olympiques."

Non seulement l'amélioration des infrastructures profitera aux habitants de Tokyo pour des dizaines d'années, mais les Jeux font également office de catalyseur, le gouvernement métropolitain s'étant engagé à faire progresser les politiques en matière de droits de l'homme et à s'attaquer à la question de l'accessibilité des lieux publics. Ces avancées illustrent la vision du comité d'organisation de Tokyo 2020 qui veut que le sport ait la capacité de changer le monde.

"À moins de 600 jours de l'ouverture des Jeux, les discussions prennent un tour nettement plus concret", a déclaré le président de Tokyo 2020, Yoshiro Mori. "Au cours des sept derniers jours, nous avons rendu compte de l'état d'avancement de nos préparatifs à l'Assemblée générale de l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), à la commission exécutive du CIO et à la commission de coordination. Leurs réactions ont été extrêmement positives. Le président Thomas Bach a déclaré qu'il n'avait jamais vu de ville hôte aussi prête à deux ans des Jeux. Nous ferons en sorte de ne pas nous laisser gagner par l'euphorie et nous redoublerons d'efforts afin d'œuvrer, telle une équipe, pour l'organisation réussie des Jeux Olympiques."

La mobilisation générale gagne également du terrain comme en atteste le nombre de candidatures déposées par les volontaires qui a dépassé les objectifs que s'était fixés Tokyo. Plus de 110 000 demandes émanant du Japon et de l'étranger ont ainsi été reçues, le public saisissant cette occasion pour tenter de vivre l'expérience olympique.

Signe que ces Jeux Olympiques sont les Jeux de tout le Japon, les hauts responsables des préfectures de Kanagawa, Yamanashi et Shizuoka avaient également fait le déplacement pour faire un point de situation sur les compétitions qu'ils accueilleront.

Plusieurs membres des Mouvements olympique et paralympique étaient présents aux côtés de la commission de coordination du CIO, mettant leur expertise au service des athlètes, des fans et des diverses parties prenantes afin que tous vivent une expérience inoubliable à l'occasion des Jeux Olympiques. Parmi eux, citons les Comités Nationaux Olympiques (CNO) du Brésil, de Grande-Bretagne, du Japon, de Suède, des États-Unis, l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Océanie (ONOC), ainsi que des représentants des partenaires TOP Bridgestone, Intel, Panasonic, Toyota et Visa.

L'Agenda olympique 2020 et la nouvelle norme continuent de porter leurs fruits sur le plan budgétaire. Tokyo 2020 a en effet réalisé de nouvelles économies s'élevant à 2,1 milliards de dollars (américains), ce qui porte le montant total des économies enregistrées depuis le début de la mise en œuvre de l'Agenda olympique 2020 à 4,3 milliards d'USD. Le comité d'organisation travaille sur la troisième version de son budget. Selon toutes probabilités, le budget de fonctionnement, qui sera intégralement financé au moyen de fonds privés, sans frais pour les contribuables, devrait être équilibré.

L'application de la nouvelle norme s'est traduite récemment par une révision à la baisse des dimensions du Centre International de Radio et Télévision (CIRTV), une diminution des tribunes accessibles sur accréditation afin d'augmenter le nombre de billets mis à la disposition du public et des solutions clés en main pour le site web et les applications mobiles pendant les Jeux.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En