skip to content

Tokyo 2020 avance dans ses préparatifs pour des Jeux adaptés au monde de l’après-coronavirus

Le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 a présenté aujourd’hui un certain nombre d’informations actualisées à la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO), en mettant l'accent sur les développements relatifs à l'impact de la COVID-19 alors que les organisateurs se préparent à livrer des Jeux adaptés au monde de l’après-coronavirus.

S'exprimant à l’issue de la réunion, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : “Dans le cadre des mesures du lutte contre la COVID-19, le CIO a élaboré, avec Tokyo 2020 et toutes les autres parties prenantes, y compris bien sûr la commission des athlètes, des directives communes qui devraient servir de cadre aux 206 Comités Nationaux Olympiques concernant la durée de leur séjour aux Jeux Olympiques."

"Nous pensons que cela est absolument nécessaire car nous devons réduire au minimum le nombre de résidents dans le village olympique pour minimiser le risque d'exposition à la COVID-19. En même temps, nous voulions maintenir l'expérience des athlètes. Nous voulions trouver un équilibre entre les considérations relatives à la performance des athlètes et leur participation aux cérémonies."

Durant sa présentation, le directeur général de Tokyo 2020, Toshiro Muto, a informé la commission exécutive du CIO des dernières mises à jour budgétaires. Cette présentation faisait suite à une réunion avec des représentants du gouvernement métropolitain de Tokyo et du gouvernement japonais, au cours de laquelle il a été convenu de la répartition des coûts supplémentaires dus à l'impact de la pandémie de COVID-19.

Le thème de la COVID-19 a également été couvert par M. Muto dans son résumé du rapport intermédiaire sur les mesures proposées aux athlètes, aux spectateurs et au personnel des Jeux pour lutter contre la pandémie. Ce rapport a été publié le 2 décembre après la dernière réunion du conseil tripartite sur ce sujet, à laquelle ont participé le gouvernement japonais, le gouvernement métropolitain de Tokyo et Tokyo 2020.

Dans le cadre de ces mesures de lutte contre la COVID-19, le CIO a présenté les directives communes, applicables à l'ensemble des 206 Comités Nationaux Olympiques (CNO) ainsi qu’à l’équipe olympique des réfugiés, concernant la durée du séjour dans le village olympique.

L'objectif de ces directives est de s'assurer que tous les CNO réduisent au minimum le nombre de résidents dans le village, minimisant ainsi les risques d’exposition à la COVID-19, tout en tenant compte des considérations relatives à la performance des athlètes, à leur acclimatation avant les Jeux et à leur participation aux cérémonies.

Les directives guident les CNO afin qu’ils adaptent leurs politiques d'arrivée et de départ pour garantir que les athlètes pourront arriver au village olympique cinq jours avant le début de leur compétition et repartir au maximum deux jours après la fin de leur dernière compétition. Des exceptions concernant la durée du séjour seront envisagées sous réserve de certains critères spécifiques au sport.

Les athlètes ont joué un rôle central dans le processus décisionnel relatif à ces directives, la présidente de la commission des athlètes du CIO, Kirsty Coventry, étant également coprésidente du groupe de travail sur cette question. Les principes de ces directives ont été présentés à la commission des athlètes en novembre, avant que celle-ci ne reçoive les directives détaillées pour avis et commentaires avant la commission exécutive du CIO de cette semaine. Il a été noté que la commission des athlètes soutient pleinement les projets visant à mettre la santé des athlètes au premier plan et à adapter la durée de séjour des résidents dans le village olympique.

Ces directives seront publiées dès janvier 2021 par le CIO et Tokyo 2020 dans le cadre d'une série de guides évolutifs, chaque CNO étant chargé d’élaborer, de communiquer et d’appliquer ses propres politiques d'arrivée et de départ sur la base de ces directives.

En conclusion générale, tant le président de la commission de coordination du CIO, John Coates, dans son rapport écrit, que Tokyo 2020 ont souligné les progrès constants réalisés à Tokyo dans des circonstances difficiles. Malgré cela, MM. Muto et Coates ont tous deux exprimé la force de la collaboration entre toutes les parties prenantes olympiques alors que les préparatifs atteignent une phase cruciale, à un peu plus de 200 jours du début des Jeux en juillet prochain.

back to top En