skip to content
Date
23 sept. 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Tennis hommes à Nanjing : des surprises et des confirmations !

Des joueurs engagés sur tous les fronts (simple hommes, double hommes, double mixte), jouant plusieurs matches par jour, des matches extrêmement disputés allant souvent au tie-break : les jeunes tennismen ont donné le meilleur d’eaux mêmes sur les courts de l’Académie de Tennis de Chine à Nanjing et le spectacle a été au rendez-vous !


22 août - la tête de série n°1 se console avec le bronze

Le Polonais Kamil Adrian Majchrzak a crée une belle surprise jeudi 21 août, en éliminant en demi-finale la tête de série n°1 du tableau masculin, le Russe Andrey Rublev en trois sets (6/4, 3/6, 6/3). Rublev peut parfois être soupe au lait lorsqu’il est sur le court, mais sa chute aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014 a été davantage due à une surchauffe physique plutôt que mentale. Rublev s’est battu avec des crampes dans un match qui comprenait une pause chaleur de 10 minutes.

24 heures plus tard, il est apparu comme un concurrent tout neuf : il a rebondi sur le Court A de l’Académie de tennis de Chine et balayé le défi que lui lançait son adversaire japonais Jumpei Yamasaki en s’imposant 6/1 6/3 pour le gain de la médaille de bronze.

« Je ne me suis pas trop soucié du match aujourd’hui et quelque part, ça s’est fait tout seul », a déclaré Rublev. « Jusqu’à hier, ma motivation, c’était l’or, mais la troisième place, c’est mieux que rien. » Dans le même temps, le Japonais a accusé le coup d’avoir raté une médaille. « Je n’étais pas bien physiquement. Je suis déçu », a-t-il reconnu.

23 août : De l’or pour Majchrzak, le coupeur de têtes

Le Polonais Kamil Adrian Majchrzak a reconnu que sa médaille d’or du simple messieurs de tennis était une belle surprise, après avoir remporté la finale à Nanjing et confirmé sa réputation de coupeur de têtes. Après avoir mis au tapis Andrey Rublev, le numéro un junior de la Fédération internationale de tennis, en demi-finale il a donc à nouveau tordu le cou à la logique samedi  23 août : Classé numéro 15 chez les juniors, le Polonais était opposé en finale au Brésilien Orlando Moraes Luz; numéro trois mondial, dont il a disposé 6/4, 7/5.

« Avec la médaille de bronze, j’aurais été le joueur le plus heureux du monde », a déclaré Majchrzak. « Mais là, j’ai vraiment du mal à croire ce qui s’est passé. Je n’aurais jamais pensé que je participerais à ce tournoi et que je le gagnerais. « Cette médaille, je ne vais pas la quitter des yeux un instant. Il est probable que je rentre tous les soirs en disant : « Waouh, je l’ai fait » », a-t-il ajouté.

Majchrzak a dévoilé très tôt ses intentions en menant 2/0 dans le premier set et en gardant les commandes jusqu’au milieu de la seconde manche. Face à sa défense exceptionnelle et à son excellent jeu de fond de court, le Brésilien n’était pas de taille à rivaliser, dans des conditions difficiles, les deux joueurs ruisselant, en raison de la chaleur et de l’humidité.

Moraes Luz n’a cependant pas baissé les bras et il a même mené 5/4 dans le second set. Mais Majchrzak a retrouvé son calme et conclu grâce à quelques points de belle facture. À force de jouer deux, voire trois matches par jour, dans la mesure où il est allé jusqu’en quarts de finale du double mixte et en finale du double messieurs, le Brésilien a semblé ne plus avoir de jambes.

« Mon corps n’était pas au mieux aujourd’hui, a indiqué Moraes Luz après la partie. Je suis vidé. Je n’arrive pas à l’expliquer. » « Je me suis battu pour offrir l’or à mon pays, mais je tire mon chapeau à Kamil Adrian. »

24 août : Moraes Luz, Rublev, Majchrzak et Yamasaki collectionnent
 
Orlando Moraes Luz n’a en effet pas chômé sur les courts de l’Académie de Tennis de Chine ! Le 22 août, au lendemain de sa victoire sur le Japonais Jumpei Yamasaki en demi-finale du simple hommes (6/2, 4/6, 6/2) il a joué le quart de finale du double mixte avec sa partenaire Luisa Veras Stefani. La paire Brésilienne a été éliminée par le duo Ye Qiuyu (CHN)/Jumpei Yamasaki (JPN) 1/6, 6/3, 10/6. Mais ce n’est pas tout !



Orlando a également participé aux demi-finales du double hommes en compagnie de Marcelo Zormann Silva, cette fois pour une victoire et une place en finale obtenue aux dépens des Japonais Jumpei Yamasaki (dont il a croisé la route pour la 2e fois de la journée) et  Ryotaro Matsumura 6/1, 6/2.
 
24h après  sa défaite en finale du simple hommes face au Polonais Kamil Adrian Majchrzak, Olandao Moraes Luz a finalement ajouté de l’or à sa médaille d’argent individuelle, glané en compagnie de son partenaire Marcelo Zormann Silva en triomphant en finale du double hommes, au bout du suspense face à la paire russe Karen Khachanov et Andrey Rublev  7/5, 3/6 10/3. Rublev a lui aussi remporté une deuxième médaille : l’argent du double après le bronze du simple !

Dans le match pour la médaille de bronze du double mixte, le  Kamil Adrian Majchrzak - titré en simple messieurs - et la Hongroise Ivett Fanni Stollar ont disposé de la Roumaine Ioana Ducu et de l’Argentin Nicolas Matias Zukas 6/3, 3/6, 10/5. En finale, la Suissesse Jill Teichmann et le Polonais Jan Stanislaw Zielenski on battu Ye Qiuyu et Jumpei Yamasaki 4/6 6/3 10/4.



Une deuxième médaille, également pour Yamasaki : l’argent du double mixte international après le bronze du double homme.

back to top