skip to content
Date
04 août 2008
Tags
Actu CIO

Tennis de table : Wang Hao dit "l'ouragan" compte prendre sa revanche


S'il est un sport que la Chine s'attend à dominer parfaitement, il s'agit sans conteste du tennis de table. Si Wang Hao, surnommé "l'ouragan", atteint la finale individuelle hommes, il compte surtout en découdre avec un concurrent en particulier. En effet, Wang Hao essaiera de réparer ce qui s'est produit il y a quatre ans à Athènes lorsqu'à la surprise générale, il a été évincé de la finale par le Sud-coréen Ryu Seung-Min.

Domination chinoise
Depuis que le tennis de table est devenu sport olympique en 1988 à Séoul, les joueurs et joueuses chinois n'ont raté que quatre médailles d'or. À Athènes, ils ont essayé de rafler la mise une troisième fois consécutive après les Jeux de Sydney et d'Atlanta. Ryu Seung-Min, aujourd'hui huitième mondial, fera partie des concurrents de Wang Hao à Beijing et il y a de fortes chances pour que les deux athlètes s'affrontent à nouveau.

Numéro 1 mondial
En outre, Wang Hao a remporté les Jeux Asiatiques, la Coupe du monde, le Championnat d'Asie avant de devenir numéro un mondial, et il n'a pas perdu une fois face à son rival sud-coréen depuis Athènes. Son équipier Ma Lin, quadruple champion du monde, sera lui aussi en lice à Beijing. Du côté des femmes, Zhang Yining, âgée de 26 ans et numéro un mondial depuis cinq ans, devrait sauf surprise remporter l'or en simple et en double.

Champion d'Europe
Si la Chine devait redouter un pays en dehors de la Corée du Sud, ce pays pourrait être l'Allemagne, en la personne de Timo Boll, le champion d'Europe et numéro six mondial qui s'est récemment rétabli suite à une blessure au genou. Timo Boll est considéré en Europe comme le digne successeur du légendaire Suédois Jan-Ove Waldner, qui a participé à tous les Jeux jusqu'à Athènes et a remporté l'or en 1992.

"Jeunesse éternelle"
Surnommé "Lao Wa", ou "jeunesse éternelle", Jan-Ove Waldner est aussi célèbre en Chine que dans son pays natal.  Il est aujourd'hui l'heureux propriétaire de l'unique restaurant suédois de Beijing ! Il a également été le premier des trois joueurs qui ont remporté le "Grand chelem", à savoir un titre olympique, un titre au championnat du monde et un titre en coupe du monde. Les deux autres ont été Liu Guoliang, aujourd'hui entraîneur en chef de l'équipe chinoise masculine et Kong Linghui, entraîneur de l'équipe féminine.

Galerie Multimedia

 Découvrez le tennis de table 
 En savoir plus sur Beijing 2008
Tags Actu CIO
back to top