skip to content
Date
27 août 2004

Tatyana Lebedeva à la tête d’un triplé russe

Lorsqu’arrive Athènes 2004, le palmarès de la Russe Tatyana Lebedeva parle pour elle. Quatre ans plus tôt, elle a en effet remporté une médaille d’argent au triple saut, tout en devenant par la suite championne du monde en 2001 et 2003. C’est dire si elle paraît bien armée pour monter à nouveau sur le podium. En prime, cette fois-ci, la jeune maman qu’elle est devenue a choisi de doubler triple saut et longueur, un défi a priori plutôt ardu.


Elle entame ses travaux d’Hercule par le triple saut dont elle est la favorite, mais elle doit se contenter du bronze, battue à la surprise générale par la Camerounaise Françoise Mbango, médaille d’or, et par la Grecque Pigi Devetzi qui, devant son public, s’est sentie pousser des ailes. Deux jours plus tard sonne l’heure de la revanche avec la longueur. En qualifications, Tatyana Lebedeva a réalisé le meilleur saut en retombant à 6,95 m mais, en finale, ses deux compatriotes Irina Simagina et Tatyana Kotova menacent de lui faire de l’ombre en sautant toutes deux à 7,05 m et en prenant la tête dès le premier essai.

Sans perdre son sang-froid, Tatyana Lebedeva réplique au deuxième essai avec un bond à 7,07 m qui lui permet de prendre les commandes du concours, talonnée par Simagina qui, forte d’un saut à 7,02 m, se retrouve seule deuxième au bénéfice de ce saut. Les positions ne varieront plus jusqu’au terme de l’épreuve : Tatyana Lebedeva obtient sa médaille d’or et la Russie un triplé historique, ce qui ne s’était pas produit en athlétisme féminin depuis plus de vingt ans.

Tatyana Lebedeva continuera à exceller sur les deux tableaux et obtiendra la médaille d’argent dans les deux épreuves à Beijing 2008.

back to top En