skip to content
Date
17 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme , États-Unis d'Amérique

Tianna Bartoletta, la sprinteuse qui retrouve les sommets en saut en longueur.

L'Américaine Tianna Bartoletta est devenue championne olympique du saut en longueur, avec un nouveau record personnel à 7,17 m, devant sa compatriote Brittney Reese (7,15 m), sacrée aux Jeux de 2012, et la Serbe Ivana Spanovic (7,08 m), mercredi au stade olympique. On reverra Tianna Bartoletta avec le relais 4 x 100 m américain!

Tianna Bartoletta n’était clairement pas la favorite dans cette finale. Mardi, elle s’était qualifiée parmi les douze meilleures sans atteindre le minima de 6.75 m, avec un bond à 6.70 qui était la  cinquième performance du jour. Britney Reese, en revanche, avait les faveurs du pronostic, avec à son crédit, le meilleur saut de la saison à 7.31 m le 2 juillet dernier lors des sélections américaines, devant Bartoletta. Cette dernière s’était également qualifiée pour le 100 m : elle a terminé son parcours en 1/2 finale à Rio (11.00), mais elle fera partie du quatuor américain dans le relais 4 x 100 m. 

Getty Images

Au cours de la finale sur le sautoir du stade olympique, Britney Reese a eu du mal à trouver son rythme. Elle a mordu trois de ses quatre premiers sauts, parvenant tout de même à se glisser parmi les huit meilleures autorisées à effectuer deux essais supplémentaire avec un bond à 6.79m. Bartoletta a pour sa part commencé son concours avec un premier essai non validé, puis 6,94 m, 6.95 m pour prendre la tête de la finale, et 6.74 m. 

Mais Britney Reese a ensuite réussi a déployer ses ailes, avec un 5e saut à 7,09 m pour

passer devant. Bartoletta a alors brillamment répondu avec un énorme bond à 7.17 m, 2e meilleure performance 2016 et son record personnel ! Avec un seul essai restant, Reese n’a réussi « que » 7.15 m, tandis que sa compatriote désormais assurée de l’or a encore atteint 7.13 m. Ivana Spanovic a battu le record national de Serbie pour prendre le bronze avec 7.08 m.

Getty Images

Britney Reese ne s’est pas montrée déçue par sa défaite, après deux années contrariées par les blessures. « Je n’ai pas pu tout rassembler aujourd’hui. Après avoir été opérée plusieurs fois, je suis tombée en dépression, et j’ai pensé arrêter ma carrière. Je suis donc parfaitement heureuse d’être là aujourd’hui. »

« Mon boulot n’est pas encore terminé »

Tanna Bartoletta, championne du monde du saut en longueur en 2005 à Helsinki, a disparu de longues années de la scène dans cette discipline et elle explique que c’est grâce au bobsleigh qu’elle a retrouvé l’explosivité responsable de sa renaissance, aussi bien en sprint qu’en saut en longueur. « Le bobsleigh, c’était tout pour l’accélération. Avec cette répétition d’efforts, j’ai pu revenir sur la longueur et progresser en sprint parce que j’avais à nouveau acquis la mémoire musculaire qui permet de gagner ce petit plus en explosivité. »

En 2012 à Londres, Tianna Bartoletta a remporté le titre du relais 4x 100m avec les Etats-Unis. En 2015 à Beijing, dix ans plus tard, elle est redevenue championne du monde de la longueur en sautant à 7,14m.

Après cette belle victoire à Rio, Tianna Bartoletta, 30 ans, a expliqué : « J'ai parfaitement exécuté mon plan du premier au sixième essai. Je n'ai pas vraiment réalisé avant la toute fin du concours et même là, je pense que ma première réaction a été: « il faut que je sois prête demain matin (jeudi) pour le relais »…  Mon boulot n'est pas encore terminé. Les célébrations, ce sera pour après le relais, j'ai encore du travail à faire pour mon pays. »

Getty Images

La longue carrière de Tianna Bartoletta a aussi connu des hauts et des bas à cause de problèmes d’ordre pondéral. « Je voudrais bien manger une pizza, ça fait dix mois que je suis un régime très strict. J'ai quand même eu sept saisons horribles pendant tout ce temps, des saisons où je ne sautais pas bien et je ne m'entraînais pas bien. C'est de là que vient ma longévité, mon corps est encore frais », a-t-elle dit avec un grand sourire. « Maintenant, je suis plus professionnelle, plus sérieuse, plus mature, et cette médaille est le fruit de tout ça. »

back to top En