skip to content
Date
10 juil. 1908
Tags
Londres 1908

Swahn, tireur senior, gagne 2 médailles d'or

Si la médaille de bronze d’Edgar Syers, acquise à l’âge de 45 ans, constitue une performance remarquable, que dire de l’exploit réalisé par le tireur Oscar Swahn, qui mérite tous les superlatifs. Lorsqu’il se présente au départ de l’épreuve de tir au cerf courant, en juillet 1908, le Suédois a déjà passé la soixantaine et sa double victoire ne constitue que le début d’une odyssée olympique qui paraît à peine croyable aujourd’hui.


Le « cerf courant » qui effectue ses débuts à Londres 1908, réclame un tir par passage sur une cible en forme de cerf qui effectue 10 passages d’une longueur de 23 m chacun, alors que le tireur est situé à 100 m. Swahn, un personnage folklorique portant une longue barbe blanche et des moustaches fournies, enlève sa première médaille d’or dans la compétition au coup simple le 9 juillet, en battant d’un tout petit point le Britannique Ted Ranken qui enlèvera trois médailles d’argent cette année-là.

Le lendemain, le Suédois se classe troisième de l’épreuve au coup double, terminant cette fois huit points derrière Ranken avec 38 points sur un total possible de 80. Plus tard dans l’après-midi, il décroche sa deuxième médaille d’or dans l’épreuve par équipes au coup simple, en compagnie d’Alfred Knoppel, d’Ernst Rosell et de son propre fils Alfred, laissant la Grande-Bretagne à un point, 86 contre 85. Alfred, autre olympien remarquable qui gagnera deux médailles d’or en 1912, deux d’argent et une de bronze en 1920, et une d’argent et deux de bronze en 1924, réalise le meilleur score de l’équipe suédoise avec 26 points, alors que son père n’en obtient que 21.

Cela fait de Swahn le deuxième médaillé d’or le plus âgé de l’époque, la place d’honneur revenant, le 9 juillet également, au Britannique Joshua Millner, lauréat de l’épreuve du rifle libre à 1 000 yards. Âgé de 61 ans, Millner participera également au tir sur cerf courant, mais terminera assez loin du podium.

Swahn établira des records absolus lors des Jeux suivants. Sa victoire dans l’épreuve au coup simple par équipes des Jeux de 1912 en fera, à 64 ans, le plus vieux champion olympique de tous les temps, un exploit qui n’a toujours pas été battu. Médaille d’argent de l’épreuve au coup double par équipes à Anvers 1920, cela signifie qu’âgé alors de 72 ans, il deviendra le plus vieux médaillé de l’histoire, tous sports confondus, et le participant olympique le plus âgé. Ce qui est fascinant, c’est que les soixante premières années de sa vie semblent nimbées de mystère : Swahn a mis longtemps, mais il est devenu l’un des figures olympiques les plus importantes et à la longévité la plus grande de tous les temps.                                                    

back to top