skip to content
Sven Utterström IOC
Date
13 févr. 1932
Tags
Lake Placid 1932 , Ski de fond , Suède , Actu CIO

Sven Utterström glisse vers la victoire sur 18km


Il y a du monde au départ du 18km de ski de fond, le 10 février 1932 à 9h30 : 42 concurrents inscrits représentant onze nations, qui ne courent pas tous pour les mêmes buts. Il y a les fondeurs purs qui jouent la victoire dans cette épreuve, et il y a les participants au combiné nordique, qui sont là pour engranger le maximum de points et plus si affinités (notamment le Norvégien Johan Grøtttusbråten, tenant du titre du 18km et du combiné) dans la perspective de la deuxième partie de leur compétition : le saut à ski.

Sven Utterström fait partie des favoris de la course : il a été le premier suédois à s’imposer sur 50km lors du fameux « festival de ski de Holmenkollen » en Norvège, en 1929 et 1930. Toujours en 1930, il est devenu champion du monde sur la même distance à Oslo.

Dans cette épreuve qui part du stade olympique pour y revenir, avec un dénivelé de 500m et des départs part intervalle d’une minute, il faut composer avec la qualité de la neige… réchauffée. Or, les Suédois sont réputés pour leur science du fartage, capables de choisir la cire idéale pour permettre à leurs coureurs de filer sur un terrain donné.

Sven Utterström tient la grande forme et il le démontre en étant le plus rapide du début à la fin. Il remporte cette épreuve sur 18km avec deux minutes tout rond d’avance sur son compatriote Axel Wikström. Le Finlandais Veli Saarinen (qui gagnera le 50km trois jours plus tard) vient prendre le bronze à 2 minutes et 17 secondes. Quant à Johan Grøtttusbråten, il se classe 6e, mais il est le plus rapide des concurrents appelés à poursuivre la compétition du combiné nordique et c’est donc lui qui marque le plus de points.

Honoré en compagnie du patineur artistique Gillis Gafström en 1929 par la prestigieuse médaille d’or « Svenska Dagbladet » qui récompense le meilleur sportif suédois de l’année, Sven Utterström a également tourné avec son frère Johan en 1931 un documentaire appelé « Sur la piste des Ours » en pleine nature, dans l’Etat canadien de la Colombie Britannique qui a rencontré un certain succès. Il est encore champion du monde avec le relais suédois 4x10km à Innsbruck en 1933, où il gagne également la médaille d’argent sur 50km. Avant de disparaitre en 1979 à l’âge de 77 ans, il publiera son livre de mémoires intitulé « La piste du ski du village. Souvenirs et paroles ».

back to top En