skip to content
George Grantham Bain
Date
13 oct. 2017
Tags
Actualités Olympiques , Paris 1924 , Tennis

Survivant du naufrage du Titanic et champion olympique en 1924 à Paris !

Brillant tennisman, Richard Norris Williams a failli être amputé des deux jambes après avoir nagé dans l'eau gelée lors du naufrage du Titanic le 15 avril 1912. Rescapé, il a ensuite mené une très belle carrière, notamment marquée par la victoire de la médaille d'or du double mixte avec Hazel Hotchkiss Wightman aux Jeux Olympiques de Paris 1924 !

Richard Norris Williams est déjà un tennisman accompli et un brillant étudiant quand il embarque à bord du Titanic, à l'escale de Cherbourg le 10 avril 1912. Pour ce voyage inaugural en direction de New York du grand paquebot réputé insubmersible, Richard Norris Williams, 21 ans, est accompagné de son père Charles Duane Williams. Né à Genève en Suisse le 29 janvier 1891, Richard Norris Williams manie la raquette dès son plus jeune âge, sous l'influence de Charles Duane Williams, passionné de ce sport, et qui est à l'origine de la création de la Fédération internationale de tennis. Richard Norris Williams est champion junior de Suisse à 12 ans. Désireux de poursuivre sa carrière au plus haut niveau aux États-Unis, et parti pour faire ses études à Harvard, il embarque avec son père en première classe sur le paquebot qui va tragiquement entrer dans l'histoire.

Getty Images
"Je vais avoir besoin de ces jambes !"

Le 14 avril 1912 à 23h40 locales, le Titanic heurte un iceberg au large de Terre-Neuve. S'ensuit l'une des tragédies les plus connues de l'histoire du XXe siècle. La coque largement entaillée sous la voie de flottaison, l'eau s'engouffre dans les compartiments étanches et le paquebot coule par l'avant. Richard Norris Williams saute de plus de 12 m de haut dans une eau à -2 degrés, tandis que son père meurt dans la chute de la première cheminée. Le jeune tennisman rejoint à la nage un canot de sauvetage ; il se retrouve sur le RMS Carpathia venu secourir les survivants. Ses jambes sont gelées, et un médecin suggère de les amputer sur le champ. "Je vais avoir besoin de ces jambes !" s'exclame-t-il avant de parcourir le pont du Carpathia et de retrouver progressivement des sensations.

On retrouve Richard Norris Williams à peine douze semaines plus tard sur les courts du Longwood Challenge Bowl près de Boston, dans un match qui l'oppose à Karl Howell Behr, un autre survivant du Titanic ! Ce dernier, en fin de carrière, s'impose en cinq sets, tandis que celle de Richard Norris Williams prend son envol. Toujours en 1912, il remporte son premier titre en Grand Chelem, en double mixte avec Mary Browne aux "Championnats nationaux des États-Unis" ('US National Championships") qui deviendront l'US Open.

Il intègre l'équipe américaine de Coupe Davis avec laquelle il remporte le trophée en 1913, 1921, 1923, 1925 et 1926, totalisant dix victoires pour trois défaites tout en étant brillant volleyeur, invaincu en double. Il remporte l'US National Championships en simple hommes en 1914 et en 1916.  Il est champion de Wimbledon en double hommes avec Chuck Garland en 1920 et en compagnie de Vincent Richards en 1925 et 1926. Entre temps, il sert dans l'armée américaine lors de la première Guerre mondiale, et sera récompensé de la Légion d'honneur et de la Croix de guerre.

IOC
Champion olympique du double mixte à Paris 1924

Richard Norris Williams fait partie à 33 ans de la délégation américaine qui dispute les Jeux Olympiques de Paris en 1924. Sur les courts en terre battue de Colombes, il est éliminé en quarts de finale du simple hommes par le Français Henri Cochet (7-5, 3-6, 2-6, 4-6), futur finaliste. En double hommes, son parcours en compagnie de Watson Washburn s'arrête également au stade des quarts de finale, le duo américain cédant au bout du suspense devant les Sud-Africains Jack Condon et Ivie Richardson (6-4, 9-11, 4-6, 6-4, 4-6, 4-6).

En double mixte, Richard Norris Williams fait équipe avec Hazel Hotchkiss Wightman qui vient de s'imposer en double dames en compagnie d'Helen Wills Moody, la championne olympique en simple. Richard Norris Williams et Hazel Hotchkiss Wightman bénéficient du forfait de la paire française Suzanne Lenglen-Henri Cochet au premier tour, puis remportent leurs trois matchs suivants pour se retrouver en finale le 21 juillet face à leurs compatriotes Marion Jessup/Vincent Richards (vainqueurs du simple hommes). Le survivant du naufrage du Titanic et sa partenaire l'emportent facilement, 6-2, 6-3. Selon Frantz Reichel, rédacteur du rapport officiel des Jeux de Paris : "Richard Norris Williams ne put donner sa mesure dans le simple, du fait d’une blessure qu’il se fit au pied en jouant contre M.Alonso, qu’il battit néanmoins en huitièmes de finale. Il méritait de cueillir une couronne olympique".

Présent dans le top 10 mondial de 1912 à 1914 et de 1919 à 1923, et dans le top 10 américain sans discontinuer entre 1912 et 1925, "imbattable à son meilleur et plus brillant qu'un Bill Tilden" selon un article du New York Times, Richard Norris Williams deviendra par la suite un brillant banquier d'affaires et le président de la Société Historique de Philadelphie. Il s'éteint à l'âge de 77 ans, le 2 juin 1968 à Bryn Mawr, Pennsylvanie.

Getty Images
back to top En